mercredi 26 avril 2017
Accueil / European Tour / WGC Dell Match Play – Dustin Johnson encore champion !
Dustin Johnson victoire

WGC Dell Match Play – Dustin Johnson encore champion !

Le N.1 mondial Dustin Johnson est devenu à Austin le premier joueur à avoir remporté les quatre tournois comptant pour le Championnat du monde de golf (WGC) en s’adjugeant le Championnat du monde de match-play. Insatiable depuis son sacre à l’US Open 2016 en juin dernier, Johnson, 32 ans, a remporté son troisième tournoi consécutif, son deuxième depuis qu’il a pris les commandes du classement mondial en février.

Dustin Johnson:

“There’s a lot of great players and I’m the first one to win all four WGCs but I feel like there will be some more to do it. But I’m very, very pleased with it. I’m very pleased with my play this week. And it was a long week. It was a lot longer match this afternoon than I would have liked it to have been. But Jon was a great competitor and it was a great match.

“It’s impossible to win every week. I know that. Obviously I’ve won my last three. But I’m just going to have to keep working hard. Keep working on the things that I’m working on right now. And just keep trying to get better. Being the Number One player in the world kind of drives me to work harder and to get better. There’s still a lot of room for improvement in my game. So I’m just going to keep working on it.

Jon Rahm:

“It feels bad because of all the work I did on the back nine to come from almost five down, to almost have a chance. I could have got that chip to 12 feet for birdie and maybe win the hole. When something like that happens it’s really unfortunate. I understand if I miss the shot, but when it’s not really your fault, it just makes you feel a little worse. It’s something that I can’t control. I wish it hadn’t happened but there’s a lot of positive to take out of this week. I’ll be sad for a couple of minutes, but then I’ll be fine.
 
“I’m really proud of what I did. I had all those great up-and-downs on the back nine. It just feels bad that it ended that way, that’s not a good way to win. But obviously it was a great week. I can’t complain. I’m a European Tour member now and I’m thrilled I’m going to have a chance to maybe play in the Ryder Cup. There are hopefully a lot of good things to come.”

Une finale entre le numéro 1 mondial Dustin Johnson et le jeune prodige Jon Rahm, un match entre les deux meilleurs joueurs du début de saison. Cette 19e finale du WGC Dell Match Play entre les deux super cogneurs a pourtant bien failli tourner court, tant l’affaire semblait entendue après 8 trous. Avec 5 trous d’avance, Dustin Johnson a alors semble-t-il déjà éteint tout suspense. Magie du match-play, il lui faudra pourtant 10 trous supplémentaires pour s’assurer une deuxième victoire consécutive en WGC.

« Je joue plutôt bien en ce moment, mais cela a été une journée très difficile », a insisté la référence sur le circuit de la PGA

Tellement impressionnant depuis le début de la semaine, Jon Rahm nous avait presque fait oublié qu’à 22 ans il ne disputait à Austin que son 2e WGC. La différence d’expérience entre les deux finalistes saute pourtant rapidement aux yeux en début de partie. Quand le rookie offre à son ainé un putt pour Par à 80 centimètres sur le 2, DJ lui refuse à peine plus. Bis repetita au 5. Jon Rahm découvre le match play et dans la partie la plus importante de sa jeune carrière, ça se voit. Putter en main, l’Espagnol tremble et concède 3 trous consécutifs du 3 au 5. Ca commence à cogiter sous la casquette, et même le driving si efficace s’en ressent avec une mise en jeu lâchée au 6 pour un 4e trou perdu consécutif.

Dustin Johnson est lui en contrôle. Sans briller particulièrement, le numéro 1 mondial se retrouve 5 up au 8 sur une nouvelle erreur de son adversaire.

Si l’affaire semble pliée, Jon Rahm retrouve de l’allant sur le 9. Auteur d’un solide par, il profite d’une première petite erreur de DJ (sortie de bunker – 2 putts) pour réduire un brin l’écart. Avec toujours 4 trous de retard après le 12, l’ancien étudiant d’Arizona State se lance alors dans un improbable come back.

Au départ du 18, le vainqueur du Farmers Insurance Open met la pression à son adversaire en tentant à nouveau d’atteindre le green au driver. Mais le n°1 mondial est en contrôle. A l’image de ses dernier trous, DJ préfère assurer avec un petit fer au départ. Pari réussi puisque les deux joueurs rentreront un dernier par, synonyme de victoire pour le vainqueur du dernier US Open.

l’Equipe

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !