vendredi 21 juillet 2017
Accueil / European Tour / Tommy Fleetwood sur le fil à Abu Dhabi !
fletwood

Tommy Fleetwood sur le fil à Abu Dhabi !

European Tour

Tommy Fleetwood a gardé son sang froid sur les neuf trous du retour pour y scorer 31 et remporter son second titre sur l’European Tour, l’Abu Dhabi HSBC Championship.

L’Anglais avait une longueur de retard sur le leader de la veille, son compatriote Tyrrell Hatton. Il passait à l’aller dans le par, un score somme toute convenable à la vue des rafales de vent qui ont balayé l’Abu Dhabi Golf Club aujourd’hui.

Le début de la charge a été donnée quand il a rentré un eagle sur le 10 pour animer sa partie. Il rentrait trois birdies de plus pour sceller un score de -17 et s’imposer d’une courte tête face au vainqueur de l’US Open, Dustin Johnson et au vainqueur du tournoi en 2014, Pablo Larrazábal.
Fleetwood a attendu près de trois ans et demi pour de nouveau soulever un trophée. Le jeune Anglais a fêté ses 26 ans jeudi dernier.

Cela fait 4 saisons qu’il finit dans le top 50 de la Race to Dubai mais la victoire se faisait attendre. Johnson de son côté est allé arracher sa deuxième place à la faveur d’un eagle signé sur le dernier trou pour une carte de 68. Pablo Larrazábal signait le même score après une journée digne des montagnes russes.

Fleetwood n’a signé qu’un seul top 10 en 14 mois après son résultat à l’Aberdeen Asset Management Scottish Open. Il est ravi que son travail paie enfin, assisté d’un bon copain comme caddie cette semaine, Ian Finnis.

« Je pensais que cette seconde victoire viendrait plus rapidement pour être honnête. C’est un gros come-back. J’ai construit ce succès avec Finn, qui m’a caddeyé. C’est un des mes meilleurs amis mais nous avons réussi à faire la part des choses. D’aucuns pensaient que cela ne marcherait pas mais nous leur avons prouvé le contraire, c’est un super sentiment. »

« J’ai vraiment passé de sales moments de juillet 2015 à juillet l’année dernière, j’ai vraiment eu du mal à trouver mon jeu. La seule chose qui me restait c’était de me dire – Allons chercher une victoire – mais vous savez, quand vous frappez à la porte, un jour elle s’ouvre… mais je ne pensais pas à cette semaine. Cela montre que beaucoup de choses peuvent arriver au golf. »

« Je n’arrêtais pas de me dire, allez, continue, on ne sait jamais. Cela a été une journée difficile vous savez. Les drapeaux étaient dans les coins et il y avait beaucoup de vent, en particulier sur le début de parcours. Le chip rentré au 10 et le birdie du 11 ont tout fait basculer et en deux trous de nul part, je passe leader. »

Benjamin Hébert signe la meilleure performance tricolore avec une dernière carte de 71 et une 29e place.

Read more at http://fr.europeantour.com/europeantour/season=2017

271 T Fleetwood  (Eng) 67 67 70 67,
272 D Johnson (USA) 72 68 64 68, P Larrazábal (Esp) 68 67 69 68,
273 M Kaymer (Ger) 66 66 72 69, K Aphibarnrat (Tha) 66 68 70 69, B Wiesberger  (Aut) 68 69 68 68,
274 D Burmester (RSA) 69 70 66 69,
275 P Hanson (Swe) 68 69 68 70, L Westwood (Eng) 68 69 69 69, H Stenson (Swe) 64 71 71 69,
276 J Wang (Kor) 68 67 70 71,
277 M Kieffer (Ger) 70 67 69 71,
278 B An (Kor) 69 69 67 73, T Aiken (RSA) 71 70 69 68, B Grace  (RSA) 68 70 69 71, T Hatton (Eng) 67 68 68 75, A Noren  (Swe) 71 67 68 72, A Björk (Swe) 69 72 67 70,
280 R Fisher (Eng) 69 69 68 74, B Dredge (Wal) 68 69 70 73, R Cabrera Bello (Esp) 67 66 74 73, R Fox (Nzl) 69 71 69 71,
281 T Bjørn (Den) 68 70 74 69, C Hanson (Eng) 71 66 72 72, J Van Zyl (RSA) 71 71 67 72, R Gouveia (Por) 72 69 67 73, O Fisher  (Eng) 66 72 70 73, C Shinkwin (Eng) 68 74 65 74,
282 J Donaldson (Wal) 70 71 72 69, J Luiten (Ned) 72 70 70 70, B Hebert  (Fra) 71 67 73 71, C Paisley  (Eng) 71 65 73 73, T Olesen (Den) 69 70 71 72, M Carlsson  (Swe) 74 66 74 68, D Horsey (Eng) 71 69 71 71,
283 R Fowler  (USA) 72 68 71 72, N Elvira  (Esp) 70 71 71 71, S Jamieson  (Sco) 71 70 68 74,
284 J Scrivener (Aus) 68 70 75 71, P Dunne (Irl) 68 66 73 77, J Campillo (Esp) 72 70 70 72, I Poulter (Eng) 69 72 69 74, M Manassero (Ita) 73 67 73 71, A Wall (Eng) 69 70 76 69, J Carlsson (Swe) 72 70 70 72, J Smith (Eng) 68 70 76 70, D Lipsky (USA) 68 72 72 72, R Langasque  (Fra) 71 70 72 71,
285 D Brooks (Eng) 73 66 76 70, A Quiros  (Esp) 70 70 70 75, P Uihlein  (USA) 70 67 76 72, M Warren (Sco) 66 72 71 76, G Stal  (Fra) 69 69 75 72, D Im (USA) 70 71 72 72, J Quesne  (Fra) 67 75 73 70, C Luck (am) (Aus) 72 65 74 74,
286 R Ramsay  (Sco) 69 72 71 74, M Lorenzo-Vera  (Fra) 73 69 70 74, D Drysdale (Sco) 70 69 73 74,
287 S Brazel (Aus) 71 65 72 79, G Bourdy (Fra) 72 70 71 74, G Coetzee (RSA) 70 69 73 75, A Cañizares  (Esp) 72 68 72 75, M Korhonen (Fin) 68 72 73 74, E De La Riva  (Esp) 72 70 70 75,
288 L Bjerregaard  (Den) 73 69 70 76, A Dodt (Aus) 75 66 76 71, R Wattel  (Fra) 72 68 75 73,
289 L Slattery (Eng) 68 71 70 80,
290 R Karlsson (Swe) 70 70 71 79, S Chawrasia (Ind) 68 74 77 71, A Otaegui  (Esp) 72 70 70 78,
291 A Sullivan (Eng) 70 70 72 79,

Tommy Fleetwood
“I thought maybe my second win would come sooner to be honest. It’s been a massive comeback. I made it up to Ian, who has been caddying for me, who is one of my best mates. We made the switch and not a lot of people thought it would work, and we have proved them all wrong. It feels great.

“On 18 I got a good break. It took me a few drops to get the perfect spot but I just had a go at it. You’ve got to take those chances if you want to win. To be honest, that was easier than the four foot putt to win in the end.

“I had a really good hard time from July 2015 to July last year where I really struggled with my game. It’s been an awkward curve. The only thing left was let’s get a win, but I kept thinking you keep knocking on the door, it would come. I didn’t really think it would be this week. Just shows a lot can happen in golf.”

Dustin Johnson 
“It was a pretty good week. Obviously I got off to a rough start the first day. I didn’t play very well. I wasn’t feeling that great the first day. But then obviously I came back and played well Friday, Saturday and Sunday.

“I’m happy with the golf game. It’s going to keep getting better. ‘m happy with the way I played and the way I finished. I made a really bad bogey there on the par three 15th but other than that, it was a pretty solid day. I didn’t really make any putts until the last hole. »

Pablo Larrazábal
“I didn’t play my best today but I tried my best and never gave up. I holed a few big putts and chipped in which was great but four bogeys on Sunday afternoon is not good enough and that was what killed me. I had so much fun out there though and I am proud of the way that I kept fighting today even though I didn’t play my best stuff. It’s a great start to the season and I want to keep working hard to keep improving and give myself more chances to win big tournaments like this one.”

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !