lundi 5 septembre 2016
Accueil / European Tour / Omega European Masters : Alex Noren au finish !
Alex Noren Win

Omega European Masters : Alex Noren au finish !

La dernière journée de l’Omega European Masters en Suisse a tenu toutes ses promesses. Le Suédois Alex Noren a rendu une dernière carte de 65 (-5), terminant le tournoi en tête avec un total de -17 sous le par… tout comme l’Australien Scott Hend.

Les deux hommes, avec le même score cumulé sur les quatre jours (263), ont croisé une dernière fois leur fer sur le no 18, que Scott Hend n’avait pas franchement bien négocié quelques minutes plus tôt. Et l’Australien a commis d’emblée la même erreur au drive, envoyant sa balle bien trop à gauche, prétéritant ainsi ses chances. Le play off tournait à l’avantage de Noren, grâce à un ultime putt de huit mètres pour birdie…

Avec ce sixième succès sur l’European Tour et son deuxième en moins de deux mois, le joueur de 34 ans consolide sa place dans le top 50 mondial et rentre dans le top 10 de la Race to Dubaï.

Julien Quesne, meilleur Français, finit en 5e position avec un score de 65 pour un total de -11.

J’ai eu un peu de réussite aujourd’hui, j’ai mis deux trois putts et j’ai plutôt bien taper la balle donc je suis très content, je me suis beaucoup amusé. Mon attitude était constante comme mon niveau de jeu. Le parcours était assez vicieux aujourd’hui, les drapeaux n’étaient pas faciles. Je savais que j’allais prendre un ou deux bogeys dans la journée quoi qu’il arrive, donc j’accepte et j’ai rebondi à chaque fois, j’ai fait des birdies derrière mes bogeys donc c’est super.

L’ordre des scores enregistrés la veille détermine les groupes de jeu et le hasard avait réuni trois joueurs français accompagnés de trois caddies français.

C’est toujours sympa de jouer avec d’autres Français d’autant que je les apprécie beaucoup que ce soit Greg Havret, mon partenaire d’entraînement ou Romain Wattel. Après c’est dur parce qu’ils ont eu une sale journée aujourd’hui donc j’ai essayé de m’éloigner un peu d’eux pour ne pas écouter les commentaires qui sont dits quand cela ne se passe pas terrible. Mais globalement, avec l’expérience maintenant, j’arrive à gérer ce genre de situation.

Les yeux des fans étaient aussi rivés sur le jeune Romain Langasque qui a mené le tournoi à mi chemin. Il finit 7e et avouait ne plus avoir envie de revenir jouer dur le Challenge Tour. Il ira tout de même en Irlande la semaine prochaine mais il attend avec impatience une invitation pour jouer l’Open d’Italie dans deux semaines.

La semaine a été très réussie pour Mike Lorenzo-Vera qui marque plus de 40 000 précieux points grâce à une 12e place tout comme Raphaël Jacquelin. Alex Levy est 18e.

A noter encore la très belle remontée de l’Anglais Lee Westwood (le vainqueur de 1999) qui, avec une carte de 63, soit le meilleur total égalé de cette édition, a progressé de vingt et un rangs pour terminer quatrième. A deux coups de son compatriote Andrew Johnston, lui-même à trois longueurs du duo de tête.

En savoir plus sur http://fr.europeantour.com/europeantour/season=2016

Les réactions :

Alex Noren

“It sounds unbelievable (to be a second time Omega European Masters winner). I’m coming off a three-week vacation and trying to get the game in shape and it got into shape quite quickly so it is fantastic. There were a tough couple of guys hunting me today but I’m happy I won.

“It feels amazing to be among Seve Ballesteros and Thomas Bjørn to win two Omega European Masters titles. I’ve seen the boards showing who won multiple Omega European Masters title walking to the course so it is great.

“It was howling off the left and you need to hit a big hook. I got lucky pulling that off but the other guys didn’t. I played really well on six, seven, eight and nine. I bogeyed 10 and 17 because the greens here are so tricky.

“I’ve worked hard this season. I tried to play more golf and I feel steadier with my driver. My driver hasn’t been my good side but now it is steadier. It is great to have my family here, my baby and my parents here for the first time.

“I’ve never won coming from behind or won in a play-off on the European Tour so that makes it more amazing.

“We both (Scott Hend) played well, and Richard Bland too except for the last hole. It is easier that way when we push each other. It is so tricky around here and you can three putt from anywhere. It has been a fantastic year. I didn’t think it will be such a good year. I took some time after having a baby and trained hard after that.”

Scott Hend

“I think Alex played the 18th hole way better than I did and made an awesome birdie for a deserving win. It wasn’t a daunting tee shot on the last. It is just like any other tee shot. You just need to stand there and hit it. I was unable to hit the shot I wanted yesterday and today, twice.

“He (Alex) played fantastic golf today but I didn’t play quite well enough. That’s golf. You can’t complain when you get into position to win but somebody makes a great birdie on the play-off hole to win.”

Andrew Johnston

“It was good today. Again it was a bit frustrating on the front nine but I tried to stay patient and I finally managed to make a score.

“The conditions were perfect, there wasn’t much wind. It literally just picked up on the 18th hole when we were playing our second shot in so it was perfect conditions. The eagle was good, it was a tight pin on the front right and I hit a nice seven iron in into seven foot and I hit a good putt.

“It’s been a good week. I had a nice break and it’s nice to come in fresh. I really enjoyed this week and I just have to keep pushing on, working hard and trying to get the results.”

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *