jeudi 11 août 2016
Accueil / European Tour / Aberdeen Asset Management - Anthony Wall, une si longue attente !

Aberdeen Asset Management - Anthony Wall, une si longue attente !

Anthony Wall a battu Alex Noren en finale de l’ Aberdeen Asset Management Paul Lawrie Match Play et remporte son second titre de l’European Tour 16 ans et 204 jours après sa 1ère victoire.

L’attente de l’Anglais entre ses deux titres est la plus longue de l’hisoire de l’European Tour. Pas moins de 430 tournois joués depuis son premier trophée soulevé en Afrique du Sud. Le précédent record était détenu par Christy O’Connor avec 276 tournois.

Wall est parvenu à accélérer le rythme après un départ poussif. Il a gagné son match sur le score d’un trou contre le favori, Alex Noren qui semblait imbattable en terres écossaises.

Vous n’imaginez pas à quel point je suis heureux ! - Anthony Wall

Wall qui a enregistré sept places de deuxième entre ses deux titres déclarait :

C’est drôle, l’autre victoire en 2000, c’est comme si c’était hier.

« C’est incroyable car c’est tellement difficile de s’imposer. Tous les joueurs sont très forts. Je me demandais si j’allais pour y arriver un nouvelle fois. Je suis tellement content pour mes parents, ils ont tellement sacrifié pour moi quand j’étais plus jeune. Et puis, j’ai deux enfants et je voulais qu’ils voient leur père gagner. Je suis sans voix, c’est phénoménal. »

« Je me suis senti calme toute la semaine. J’ai bien putté. J’ai trouvé un petit truc au putting et voilà. »

L’Anglais James Morrison a remporté la petit finale pour monter sur la troisième marche du podium. Il a battu son compatriote Oliver Fisher sur le score de 4&2.

En savoir plus sur http://fr.europeantour.com/europeantour/season=2016

Anthony Wall: “It’s funny – the other win in 2000 felt like yesterday! It’s amazing because it’s such a hard job to beat everyone because everyone is so good. It just feels amazing – I cannot tell you how happy I am.

“I did wonder whether it would ever come again. I’m just so pleased for my parents – they put in so much when I was young. I’ve got two children that just want to see their dad win, I’m speechless, it’s phenomenal.

“I don’t know what the difference was this week. I had been struggling a bit this year but you don’t know what you’re going to get in this game. It can turn around so quickly. I felt calm all week and I found something with my putting which obviously made a massive difference.”

Paul Lawrie: “It’s been an excellent event. The feedback again from the players, like it was last year, was that they love the format. They love the idea of a straight knockout. The venue couldn’t be any better for us. Delighted with how it’s kind of came across and how it’s played. The driving range, pitching green, chipping green, putting green, everything’s handy, everything’s nearby, all the offices are there, spectator village is a little better I think than it was last year.

This is only our second year, so we are learning, as well as everyone else is. But I think it’s been absolutely brilliant. We’ve got one more year on our contract with The European Tour, but we see don’t see this stopping or being a short-term thing. Obviously we have to sit down and debrief with everyone on how things have gone so we can learn on things again to hopefully progress further.”

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *