mardi 9 août 2016
Accueil / European Tour / The Open - Stenson magnifique, et sans pitié face à Mickelson !
stenson the open 2016

The Open - Stenson magnifique, et sans pitié face à Mickelson !

En s’imposant pour la première fois en Majeur à l’issue d’un duel épique avec Phil Mickelson, Henrik Stenson offre à la Suède son premier tournoi du Grand Chelem et se venge de la défaite de 2013 à Muirfield face au même gaucher Américain. Le spectacle offert par les deux joueurs durant ce quatrième et dernier tour The Open 2016 est entré dans l’histoire du golf.

Avec un score de -20 et une dernière carte de 63 (-8), la plus belle de l’histoire de « The Open », le Suédois n’a laissé aucune chance à Mickelson (-17) qui a tout donné pour rendre une carte de 65 (-6) sans le moindre bogey.

Henrik Stenson devient le troisième golfeur à s’imposer dans les « majeurs » en 2016 après Danny Willett (Masters) et Dustin Johnson (US Open). « Il me faudra un petit moment avant de me rendre compte », a réagi Stenson, 40 ans. A l’entame du dernier tour, la victoire finale ne pouvait plus échapper à Stenson ou Mickelson, en tête les deux premières journées et en quête d’un sixième tournoi majeur après trois Masters, un Championnat PGA et l’Open 2013.

Si le duo se tenait jusqu’au 11e trou, où le Suédois a commis son deuxième bogey du jour après celui du trou initial, Stenton a définitivement pris l’ascendant en réussissant quatre birdies sur les cinq derniers trous dont trois d’affilée (14e, 15e, 16e). Il a finalement devancé de trois coups le champion américain, un autre Américain, JB Holmes complétant le podium à 14 coups du vainqueur.

J’ai probablement joué l’un de mes meilleurs golf et, pourtant, je ne gagne pas. Voilà pourquoi c’est aussi frustrant. J’ai joué 65 (-6) sans concéder le moindre bogey dans un dernier tour de Majeur et ce n’est pas suffisant pour l’emporter. Habituellement, ce n’est pas le cas. Mais là, j’ai pourtant été battu. J’ai été battu par dix birdies. Mais c’est comme ça. Henrik est un grand champion. Je suis content pour lui.

Mickelson un peu dépité. C’est la onzième fois que le Californien finit deuxième d’un tournoi du Grand Chelem.

Du groupe des « Big Four », seul le Nord-Irlandais Rory McIlroy, N.4 mondial, a fait honneur à son standing en prenant la 5e place, mais à 16 coups de Stenson. L’Australien Jason Day, N.1 mondial, est 22e (285), alors que l’Américain Dustin Johnson, le N.2 mondial en embuscade jusqu’à vendredi, a terminé 9e (282).

Jordan Spieth, N.3 et vainqueur l’an passé du Masters d’Augusta et de l’US Open, n’a pu obtenir mieux qu’une médiocre 30e place (286). Enfin, Zach Johnson, le vainqueur 2015, a été victime de la malédiction frappant le tenant du titre: 12e (283), il n’a jamais été en course pour devenir le premier à conserver son trophée depuis l’Irlandais Padraig Harrington (2007, 2008).

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !
Précédent Mar Menor Golf Resort, 4 étoiles, sur la Costa Blanca en Espagne!