lundi 27 juin 2016
Accueil / European Tour / BMW International Open- Stenson, 10 ans après, Jacquelin 4e !

BMW International Open- Stenson, 10 ans après, Jacquelin 4e !

Privé de parcours hier à cause de la pluie, le suédois se retrouvait ce matin avec 36 trous à jouer. Au terme des 18 premiers trous, sa carte de 67 lui permettait de boucler son troisième tour en tête, un coup devant ses premiers poursuivants.

Reparti à 13h30, une succession de trois bogeys sur les n° 6, 8 et 10 entrouvrit la porte du leadership d’abord au Danois Dane Thorbjørn Olesen puis au Sud-Africain Darren Fichhardt, le seul homme cette semaine avec quatre cartes sous les 70, et qui terminent à la deuxième place à trois longueurs.

Mais malgré cette apparente baisse de régime Stenson n’avait pas dit son dernier mot ! En réussite depuis le matin sur l’ensemble des Par 5 du parcours, le suédois repris l’avantage en enchaînant les birdies sur les trous n°13, 15 et 17 pour rendre une carte de 71 et finir sur un score total de -17.

Grâce à ce nouveau titre en Allemagne, dix ans après son sacre en playoff face à Padraig Harrington et Retief Goosen, le vainqueur du DP World Tour Championship 2014, forfait de l’US Open la semaine dernière pour cause de légère blessure, pourrait se retrouver propulsé à la 5ème place de l’Ordre du Mérite Mondial. Véritable coup de maître pour celui qui comptait déjà l’édition 2006 du BMW International Open à son palmarès et arrivait à Cologne prêt à en découdre après deux 2ème places sur le tournoi en 2014 et 2015.

J’ai été si proche de la victoire les deux années précédentes que je suis vraiment ravi de pouvoir à nouveau tenir le trophée entre mes mains

Henrik Stenson

« C’était très éprouvant, il a fallu que j’aille puiser au fond de moi-même pour revenir. Je n’ai vraiment pas bien joué à l’aller, j’ai fait des erreurs, je me suis quelque fois laissé piéger par le vent et j’ai également raté un ou deux putts que je n’aurais pas du.

Et puis, alors que je commençais à me sentir sérieusement en difficulté, j’ai recommencé à faire quelques bons putts et rentré des birdies sur les Par 5.

En fait, j’ai comme le sentiment que l’an dernier, alors que j’avais vraiment bien joué, le trophée n’était pas pour moi. C’était un peu dur sur le moment mais dans ces cas là, on sait qu’il faut toujours aller de l’avant, continuer à essayer de se placer. C’est exactement ce que j’ai fait cette semaine et cette fois-ci, j’ai réussi à aller jusqu’au bout. »

Olesen et Fichhardt se partagent finalement la deuxième place à -14, trois coups devant Raphaël Jacquelin qui, avec ses deux dernières cartes de 72, termine à la 4ème place. le Lyonnais avait parfaitement débuté son dernier tour avec trois birdies sur ses cinq premiers trous, avant de rentrer dans le rang. Le Français signe ici la meilleure performance de sa saison, de bon augure pour la semaine prochaine devant son public… Mike Lorenzo-Vera signe le deuxième top 10 de sa saison avec une neuvième place (-8), Clément Berardo est le troisième français de la semaine sous le par (38e, -2), Benjamin Hébert est plus loin (59e, +3)

L’Espagnol Sergio Garcia et le Thaïlandais Kiradech Aphibarnrat finissent cinquièmes. Garcia en profite pour rentrer dans le top 10 de la race to Dubaï.

http://www.europeantour.com/

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *