lundi 30 mai 2016
Accueil / European Tour / Dubai Duty Free Irish Open - Rory McIlroy victorieux sur ses terres !
mcilroy

Dubai Duty Free Irish Open - Rory McIlroy victorieux sur ses terres !

Rory McIlroy a électrisé les foules du K Club en repoussant les assauts de Russell Knox pour remporter le Dubai Duty Free Irish Open hosted by the Rory Foundation.

À l’entame de la semaine, McIlroy avait décrit ce que pourrait représenter pour lui une première victoire professionnelle sur le sol irlandais. Un dernier tour en 69 dans le comté de Kildare lui a permis de réaliser son rêve et de soulever son treizième trophée sur le Tour.

Après trois derniers trous joués de mains de maître, McIrloy termine le tournoi à -12 total. Il devance de trois longueurs l’Écossais Russell Knox, pourtant en tête d’un coup au départ du 16, et le Gallois Bradley Dredge, auteur d’une remontée éclair au leaderboard à la faveur de deux birdies aux 17 et 18.

L’Anglais Matthew Southgate termine seul quatrième à -8 total, suivi à deux coups d’un trio composé de son compatriote Tyrrell Hatton et des Allemands Maximilian Kieffer et Martin Kaymer, ce dernier auteur d’un 65, meilleur score du jour.

McIlroy avait manqué le cut lors des trois dernières éditions du tournoi, mais il s’est montré aussi déterminé que décisif sur la fin de sa partie, réussissant notamment deux seconds coups monumentaux sur les Par 5 du 16 et du 18 pour prendre trois points au parcours.

« J’ai essayé de rester le plus relâché possible », explique McIrloy. « Même lorsque Russell a fait birdie au 14 et au 15, deux des trous les plus difficiles du parcours, je savais que ma longueur me donnait un avantage sur les trois derniers trous. »
Normalement, je reste assez froid lorsque je gagne, mais aujourd’hui, j’ai eu du mal à retenir mes larmes sur le green du 18. - Rory McIlroy

« Je me suis dit que j’avais encore toutes mes chances. Je ne pensais pas finir sur un eagle, mais je savais que je pouvais gagner si je restais patient. Avec 30 000 personnes qui m’encourageaient, ce n’était pas facile. C’était incroyable. »

« Je suis très heureux de ce résultat. Je savais que je n’étais pas loin de mon meilleur niveau. Il me fallait une bonne semaine pour relancer la machine, et l’Irlande était l’endroit rêvé pour cela. J’espère que c’est le point de départ d’une autre bonne période estivale. »

Russell Knox comptait trois coups de retard sur McIlroy au départ de ce dernier tour, mais il était en tête du tournoi avec une longueur d’avance sur le joueur nord-irlandais au départ du 16 après deux birdies consécutifs aux 14 et 15. Malgré tout, le natif d’Inverness ne se montrait pas trop déçu de sa deuxième place.

« En toute honnêteté, j’ai été brillant », déclare Knox. « Je me suis donné beaucoup de chances de scorer, et même si j’en ai manqué quelques-unes, je suis extrêmement heureux de mon niveau de jeu. »

« De toute évidence, le 16 a été le tournant, mais avec les coups qu’il a produits sur les trois derniers trous, Rory mérite incontestablement sa victoire. J’ai joué 75 au premier tour et je termine second. Ce n’est que du bonheur pour moi. »

Le public est phénoménal ici. Bien sûr, les gens supportaient Rory, mais ils ont applaudi tous les bons coups frappés par Danny ou par moi-même. C’était incroyable.

Huitième au départ du dernier tour, Bradley Dredge a cumulé sept birdies contre une seule erreur pour venir partager la seconde place du tournoi, confirmant ainsi sa grande régularité depuis le début de la saison.

« J’ai très bien joué aujourd’hui », commente Dredge. « La mise en action a été bonne. Ensuite, cela c’est un peu refroidi au milieu, mais j’ai bien terminé avec ces birdies aux 13, 17 et 18. »

« La clé cette semaine était de garder la balle en jeu. Avec de bonnes mises en jeu, il y a toujours des opportunités sur l’attaque des greens. J’ai bien limité la casse aux deux premiers tours, et cela m’a donné une bonne chance pour le week-end. »

« Pour avoir une demi-chance, il aurait fallu que je rentre le putt pour eagle au 18. Je pense que cela va se jouer à -10 ou -11. C’est difficile de retrouver le bon rythme après les interruptions, mais c’est pareil pour tout le monde. »

Les Français ont encore brillé lors de cette dernière journée irlandaise. Sébastien Gros a joué 70 en évitant cette fois les gros pépins. Malgré deux quadruples et un double lors des trois premiers tours, le Villeurbannais termine à une belle 10e place à -4 total. Il partage celle-ci avec Grégory Bourdy, auteur d’un solide 71 et lui aussi très régulier sur les quatre tours.

Après son 79 d’hier conclu par un quadruple au Par 5 du 18, Raphaël Jacquelin a superbement réagi en signant un superbe 66, riche de huit birdies, qui le hisse à la 23e place à -1 total. Romain Wattel a été le seul Tricolore un peu en dedans aujourd’hui. Le Montpelliérain termine en 76 pour une 36e place à +1 total.

En savoir plus sur http://fr.europeantour.com/europeantour/season=2016

Rory McIlroy: “I had a little bit of time on the green when Russell and Danny were finishing out, and I was trying to hold back the tears then. You know, golf-wise this week, it’s obviously very important to me but the work that we’ve put into this tournament and the work that we’ve put into the foundation, and the people that we are going help from this week, that’s probably more important.

“We’ve already raised over half a million Euros going into today for the three chosen charities, and then all the winnings go towards that, as well, so we’ve broken the million Euro mark this week, which is absolutely incredible. I don’t usually get emotional about golf or about wins, but this one, it means just a little bit more, because it’s not just for myself. It’s for a lot of other people. So it’s a day I’ll not forget for a while.

“To win The Irish Open, to win your National Open, you don’t get many opportunities to do it. I knew I needed to take this chance and I’m just glad I came up with the right shot at the right time.”

Russell Knox: “I played brilliantly to be honest. I had loads of chances. I made some, missed some. I was very happy the way I played. Obviously 16 was a huge turning point. But the shots that Rory hit in the end, he deserves to win.

“It was amazing. The Irish crowds are phenomenal here. Of course they are rooting for Rory, just like they would root for me in Scotland. But they were extremely respectful to Danny and myself, and if you hit good shots, they cheered us on.”

Colm McLoughlin, Executive Vice Chairman of Dubai Duty Free: “This has been a remarkable week, capped off by an incredible performance by our tournament host, Rory McIlroy. We are thrilled to be part of this spectacular tournament, and look forward to continuing to work with our partners at the Rory Foundation, Rory McIlroy and the European Tour. Our aim is to make the Dubai Duty Free Irish Open one of the most exciting golf tournaments in the world, and this week will go a long way towards helping us achieve this ambition.

“The K Club has set the stage for some of the most heart-stopping moments in golf, and we have thoroughly enjoyed every second. Sports sponsorship is very much part of our global marketing strategy, and this tournament is very important to us. Through this title sponsorship, our brand has been beamed into the homes of people all around the world who have also been able to enjoy seeing a superb display by our champion, Rory McIlroy.”

Final Results:

276 R McIlroy  (Nir) 67 70 70 69,
279 B Dredge (Wal) 71 70 72 66, R Knox (Sco) 75 66 70 68,
280 M Southgate  (Eng) 70 69 73 68,
282 T Hatton (Eng) 72 68 72 70, M Kaymer (Ger) 69 73 75 65, M Kieffer (Ger) 77 68 70 67,
283 E Pepperell (Eng) 71 70 76 66, R Cabrera Bello (Esp) 72 71 70 70,
284 R Karlberg  (Swe) 73 73 72 66, J Morrison  (Eng) 70 76 69 69, T Olesen (Den) 72 72 74 66, R Sterne  (RSA) 72 68 71 73, J Donaldson (Wal) 71 70 72 71, G Bourdy (Fra) 72 73 68 71, S Gros (Fra) 71 70 73 70, L Westwood (Eng) 72 72 70 70,
285 L Haotong (Chn) 73 70 72 70,
286 C Shinkwin (Eng) 68 73 74 71, J Campillo (Esp) 72 69 72 73, A Otaegui  (Esp) 73 69 74 70, S Kjeldsen (Den) 69 74 74 69,
287 D Willett  (Eng) 65 71 74 77, R Bland (Eng) 70 74 70 73, R Jacquelin (Fra) 73 69 79 66, M Warren (Sco) 70 66 78 73, J Van Zyl (RSA) 68 72 72 75, S Lowry  (Irl) 71 75 71 70, M Korhonen (Fin) 72 73 70 72, N Colsaerts  (Bel) 72 71 72 72,
288 T Jaidee (Tha) 71 72 73 72, N Fasth (Swe) 70 73 77 68, A Wu (Chn) 72 74 72 70, G Boyd  (Eng) 72 73 69 74, P Larrazábal (Esp) 74 70 70 74,
289 G Moynihan (Irl) 72 71 76 70, K Phelan (Irl) 75 70 73 71, T Fisher Jnr (RSA) 73 73 70 73, B Rumford (Aus) 69 72 74 74, R Gouveia (Por) 75 71 71 72, R Wattel  (Fra) 75 70 68 76, F Aguilar (Chi) 71 71 77 70,
290 R Kakko  (Fin) 71 73 78 68, D Clarke (Nir) 73 71 74 72, D Lipsky (USA) 72 71 74 73, S Gallacher (Sco) 71 71 73 75, A Cañizares  (Esp) 73 72 74 71,
291 N Elvira  (Esp) 70 75 71 75, R Green (Aus) 75 70 74 72, C Lee (Sco) 73 73 72 73, K Broberg (Swe) 74 68 75 74, R McGowan  (Eng) 73 72 77 69, M Ford (Eng) 72 74 73 72,
292 C Wood  (Eng) 71 70 77 74, R Fisher (Eng) 69 75 75 73, R Ramsay  (Sco) 70 71 78 73, O Fisher  (Eng) 73 71 71 77,
295 R Paratore (Ita) 72 72 80 71, B Wiesberger  (Aut) 71 75 77 72,
296 G Hurley (Irl) 73 71 74 78, P Dunne (Irl) 70 75 77 74,
297 B Virto Astudillo (Esp) 74 72 77 74,
298 P McGinley (Irl) 72 71 80 75, R Dinwiddie  (Eng) 72 72 79 75,
299 G McDowell  (Nir) 71 72 76 80

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *