mercredi 10 août 2016
Accueil / Technique / Le chronique du pro : Jouez moins de 90
technique

Le chronique du pro : Jouez moins de 90

Cet article vous est proposé par Franco ISOLA, joueur professionnel et coach Belge diplômé de la PGA Europe en 2004.

  • Vous voulez améliorer votre index de golf rapidement et passer facilement et durablement en-dessous du bogey ?
  • Vous avez passé du temps au practice pour essayer de gagner quelques mètres de plus ?
  • Vous avez acheté les derniers numéros des magazines de golf qui vous promettaient de gagner 15 mètres sur votre drive ?
  • Vous avez investi dans du nouveau matériel qui vous promettait de progresser au golf de manière spectaculaire ?
  • Vous avez écouté les conseils d’autres joueurs ou d’amis sans jamais réussir à vous les appliquer ?

Malheureusement votre handicap reste désespérément bloqué au-dessus de 18 sans réussir à produire et reproduire régulièrement une performance qui vous satisferait…

Vous n’êtes pas seul : l’immense majorité des joueurs avec un handicap élevé ont du mal à progresser et à descendre sous la barre des 90.

Vous pensez que le principal problème est votre manque de longueur que ce soit avec votre drive ou avec vos fers.

Vous avez l’impression d’être à la peine tout le long du trou et vous arrivez avec un gros retard à rattraper autour du green.Vous avez alors du mal à vous motiver pour sauver le double ou le triple bogey et vous finissez avec une croix…

Quand vous jouez avec un jeune ou avec un joueur de bon niveau, vous êtes épaté par les longueurs qu’ils produisent. Du coup, vous avez tendance à vouloir « allonger » vos coups et vous finissez par rater vos balles. Bref, vous voulez rattraper votre retard sur le fairway et vous déjouez : votre grand jeu se dérègle et le parcours devient un vrai supplice…vous n’avez jamais aussi mal jouer ou plutôt vous ne savez plus jouer ! Vous avez tout perdu ?

Vous connaissez ça et vous pensez que ça n’arrive qu’aux débutants ou à vous? C’est faux ! Je vous rassure, j’ai déjà vu des pros et quelques fois des grands déjouer… !

Pourtant, il suffit de savoir quelles sont les clés d’un parcours réussi pour réussir rapidement à descendre sous cette barre du double bogey et jouer régulièrement le bogey.

ALORS, travaillez au practice de manière efficace sur ces points :

ARRÊTEZ de vous focaliser uniquement sur le gain de distance, il est peu important pour casser la barre des 90 et même aller plus bas.

Quelles solutions quand votre grand jeu vous abandonne ?

En réalité, même un slice peut se rattraper par un joli coup de fer, et finalement perdre un coup n’est jamais si grave… Ce qui compte, c’est d’avoir le bon objectif : visez le bogey !

Pour un homme, un par 4 mesure de 229 à 434 m. Si vous gardez 2 coups pour le putt, cela signifie que vous avez 3 coups pour atteindre le green. Soit entre 76 et 144 mètres par coup.

Pour un par 5, c’est plus de 435 et souvent moins de 500 mètres. Si vous gardez 2 putts, vous avez 4 coups pour atteindre le green, donc vous devez faire entre 109 et 125 mètres par coup.

Avez vous ces longueurs ?
La réponse est certainement oui : alors votre problème n’est pas la longueur….

Si c’est non (ou si vous ne savez pas vraiment),  prenez la carte de parcours de votre golf et divisez la longueur des trous par 2 pour un par 3, 3 pour un par 4 et 4 pour un par 5.

Vous l’avez compris, il est en réalité très simple de ne pas perdre de points sur le grand jeu.

Comment faire pour scorer ?

Une fois que vous avez résolu cette fausse question de la longueur, vous prenez les green en régulation +1. Il vous reste toujours 2 coups pour rentrer votre putt.

Imaginez que vous baissiez votre niveau de putting à 1,80 putts par trou au lieu de 2 ou même 2,5 : Vous allez jouer 32 putts sur votre parcours, wahou !!

Au final, vous pouvez jouer 16 !

Pour bien jouer au golf, le plus important est donc de bien putter et de bien wedger… je vous propose donc de vous perfectionnez dans « La Zone de scoring !!! »

A propos de Team GOLF ZONE

Golfeur passionné, je vous informe quotidiennement et reste à votre écoute.