vendredi 22 avril 2016
Accueil / European Tour / Shenzhen International - Levy aime la Chine !
alexlevy golf zone

Shenzhen International - Levy aime la Chine !

Alexander Levy a mis à profit sa parfaite connaissance du parcours pour jouer 66 et partager la tête du Shenzhen International à l’issue du premier tour.
Le Varois occupe le haut du leaderboard à -6 en compagnie du Sud-Coréen Soo-Min Lee, auteur lui aussi d’une carte vierge de toute erreur. Le jeune Sud-Africain Brandon Stone, qui n’a pu jouer son dernier trou en raison de l’obscurité, suit à une longueur.

Les Français Raphaël Jacquelin et Gary Stal sont à -4, à deux coups des leaders, dans un quintette comprenant également l’Espagnol Eduardo de la Riva, l’Irlandais Paul Dunne et le Hollandais Joost Luiten.

Alexandre Levy avait claqué un formidable 62 sur ce parcours en 2014 lors du Volvo China Open, en route vers sa première victoire sur le Tour, et il avait fait suivre ce succès par une deuxième victoire six mois plus tard à l’occasion du Portugal Masters.

Après avoir manqué le cut dans ses trois premiers tournois de la saison, Levy a retrouvé une excellente forme, terminant notamment deuxième de l’ISPS HANDA Perth International au mois de février et quatorzième du difficile Real Club Valderrama Open de España la semaine dernière.

Parti du 10, le Varois a entamé les débats par un birdie, qu’il a fait suivre d’un autre au 13. Quatre points gagnés du 17 au 1 ont porté son score à -6, et il a ensuite parfaitement défendu sa carte en alignant huit Par.

« Je suis vraiment très content, et c’est toujours super de jouer sous le Par », commente Levy. « C’était une très belle journée. J’ai eu un très bon passage du 15 au 1. J’ai bien joué et cela confirme la bonne forme de Valderrama. Maintenant, il faut juste profiter de ce parcours, que j’aime beaucoup. »

« Même si cela se passe un peu moins bien les jours prochains, j’ai de très bons souvenirs ici et je prends beaucoup de plaisir. J’adore ce tracé et je me régale. On peut être très offensif et on peut aussi jouer avec un peu plus de sécurité de temps en temps. »

J’ai d’excellents souvenirs ici et c’est toujours super de jouer sur un parcours où l’on a remporté sa première victoire.

Alexander Levy

Le jeune Sud-Coréen Soo-Min Lee joue seulement son sixième tournoi sur le Tour cette semaine à Shenzhen, mais il a enregistré des résultats très encourageants avec notamment une troisième place lors de l’UBS Hong Kong Open à la fin de la saison dernière et une seconde place au Maybank Championship Malaysia en février dernier.
Lee avait désigné son putting comme la raison principale de son incapacité à gagner en Malaisie, et il admet avoir énormément travaillé ce compartiment du jeu ces dernières semaines.

« Il fallait vraiment que je change quelque chose », explique Lee. « Le putting a vraiment été un problème pour moi à Perth et jusqu’en Thaïlande. J’ai travaillé ce secteur du jeu pendant trois semaines chez moi en Corée du Sud et j’ai un peu modifié ma technique. »

« Ce parcours ressemble un peu à la Malaisie, avec un rough épais et des greens plutôt petits. Je me suis juste efforcé de toucher les fairways et les greens, et j’ai rentré quelques putts. »

Actuellement 143e à la Race, Raphaël Jacquelin n’a pas fait le début de saison espéré, avec comme meilleur résultat une 45e place en sept départs sur le Tour. Le Lyonnais s’est bien repris aujourd’hui avec un joli 68, son deuxième meilleur score depuis le début de l’année.
« Je suis ravi », déclare Jacquelin. « C’était très solide aujourd’hui. Je suis content de mon jeu dans tous les compartiments. J’ai touché beaucoup de greens, ce que je n’avais pas vraiment réussi à faire depuis le début de la saison, et j’en suis très satisfait. »

« Le parcours est très différent de celui de la semaine dernière. Les greens sont moins rapides et moins pentus, et c’est donc un peu moins difficile. Je vais essayer de rester au contact d’Alex, qui se sent très bien ici, et si j’y parviens, je pense que je ne devrais pas être trop loin à la fin de la semaine. »

Derrière Levy, Jacquelin et Stal, les autres Tricolores ont connu des fortunes diverses. Romain Wattel et Sébastien Gros sont à -2, suivis à une longueur par Victor Dubuisson, tandis que Julien Quesne est dans le Par. Journée un peu plus compliquée pour Benjamin Hébert (73), Grégory Bourdy (74), Grégory Havret (+2 au départ du 16) et Édouard Espana (+9 au départ du 15).

En savoir plus sur http://fr.europeantour.com/europeantour/season=2016

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *