vendredi 8 avril 2016
Accueil / European Tour / WGC-Dell Match Play - Day enchaine !
jason-day

WGC-Dell Match Play - Day enchaine !

Jason Day a remporté le WGC-Dell Match Play pour la deuxième fois en trois ans en dominant Louis Oosthuizen 5&4 en finale sur les greens de l’Austin Country Club.

Day a démontré un petit jeu proche de la perfection tout au long de la semaine, et ce compartiment du jeu fut encore son arme la plus efficace ce dimanche pour battre successivement le Nord-Irlandais Rory McIlroy, champion en titre, puis le Sud-Africain Oosthuizen, vainqueur en demi-finales de l’Espagnol Rafa Cabrera-Bello.

Malgré les douleurs dorsales éprouvées mercredi, Day a enchaîné les victoires au Texas pour remporter son troisième titre sur le Tour et son deuxième tournoi WGC. Ce faisant, le joueur australien s’est également offert un retour au sommet du classement mondial à deux semaines du Masters.

Après un bogey initial et un premier trou perdu, Day se reprit parfaitement en alignant notamment trois birdies aux 4, 7 et 9 pour mener 3UP à l’entame du retour. Deux nouveaux gains aux 13 et 14 mirent fin au match et consacrèrent le vainqueur du tournoi.

« C’est une énorme satisfaction pour moi », commente Day. « Mon dos s’est amélioré tout au long de la semaine, et je suis vraiment très heureux de la façon dont j’ai joué. »

« Quand le petit jeu fonctionne de façon optimale, particulièrement ici, il y a moyen d’aller très bas. »

J’ai beaucoup travaillé mon petit jeu, et sur les greens, j’avais l’impression de pouvoir tout rentrer. - Jason Day

Vainqueur de l’US PGA Championship en août dernier, Day ambitionne de poursuivre sur sa lancée à Augusta National le mois prochain.

« Bien sûr, ce serait super de gagner à Augusta », poursuit Day. « Je dois d’abord m’assurer que je serai prêt physiquement, puis organiser ma préparation pour cette échéance. »

Pour Oosthuizen, quart de finaliste lors des deux dernières éditions du tournoi, cette place de finaliste confirme la forme entrevue lors de sa victoire à l’ISPS HANDA Perth International le mois dernier.

« Je tire beaucoup d’enseignement de cette semaine », déclare Oosthuizen. « Je me suis arrêté deux fois en quarts de finale, et cette année j’ai disputé la finale. C’est un gros progrès. »

« Je sais que je joue bien. À Augusta, il faudra être très patient, et l’approche mentale sera décisive. »

Ce résultat fait beaucoup pour la confiance, surtout à deux semaines du Masters. - Louis Oosthuizen
Lors de sa demi-finale contre Jason Day, Rory McIlroy a eu plusieurs opportunités de faire la différence sur les greens. Un peu moins en réussite au putting, le joueur nord-irlandais n’a pas réussi à combler entièrement le retard accumulé sur son adversaire à l’entame du retour, et il s’est incliné par la plus petite des marges sur le green du 18.

« En venant ici, je savais que si je pouvais jouer six ou sept matchs accrochés, ce serait excellent pour ma préparation, car il est impossible de reproduire de telles conditions à l’entraînement. Dans cette perspective, la semaine a été très positive. »

« Contre Jason, j’ai eu des occasions aux 3 et 4 que je n’ai pas réussi à convertir, et les deux trous de retard pris aux 12 et 13 ont été le tournant du match. Il ne m’a rien donné. »

Dans le match pour la troisième place, McIlroy s’est incliné 3&2 contre l’Espagnol Rafa Cabrera-Bello, qui a conclu ainsi une semaine particulièrement faste.

« Je suis vraiment très heureux d’avoir battu Rory », explique Cabrera-Bello. « C’est un grand honneur pour moi, car c’est un joueur incroyable. »

« Ce matin, je n’avais pas mon meilleur jeu. Je n’étais pas aussi relâché que les tours précédents et j’ai fait quelques erreurs. J’ai eu quelques opportunités de revenir, mais rien n’a fonctionné. »

« Je vais jouer à Houston la semaine prochaine, et ensuite enchaîner avec le Masters. Voir José María Olazábal gagner à Augusta, c’est ce qui m’a donné envie de devenir un joueur professionnel, alors cette semaine sera très spéciale pour moi. »

En savoir plus sur http://fr.europeantour.com/europeantour/season=2016/

Jason Day
“I’m very, very pleased to be the champion again. It was an interesting week, to say the least. I wasn’t even thinking about playing on Thursday after tweaking my back on Wednesday, then getting to World Number One on Saturday and then winning on Sunday. It was a very, very strange week, but I’m glad to gut it through and get the win. All week I’ve been getting therapy before my rounds, after my rounds, in between my rounds, trying to make sure that I’m just relaxing everything that I can through my back to get that locking feeling out of my system.

“I think the morning’s round was probably one of the hardest rounds I’ve had to go through in match play format, to try to get through. Rory was difficult because from tee to green he doesn’t miss any shots. Even if he does miss one slightly, he’s always back on top of it and hitting a great shot the next time. But I think if he had holed a few more putts early on, it would have been very difficult to catch him.”

Louis Oosthuizen
“Up against a guy like Jason, you need to play well. I played okay but nothing spectacular. I hit the shots I wanted to and I hit the ball really well, but I couldn’t buy a putt. He’s a great player. He hit some amazing iron shots and made some amazing up and downs. He’s definitely a few steps ahead of everyone else at the moment. There was never really a turning point, I feel. I was sort of playing catch-up the whole time because I didn’t really put any pressure on him by making birdies. He always had the birdie putt for the win, and he’s a great putter.

“There are a lot of positives to take away from the week though, and I’m feeling very confident for Houston next week and the Masters the week after.”

Rafa Cabrera Bello
“I’m very happy with the way I played. I had to play really good golf to beat Rory. He’s such a good player, I’m just really pleased and honoured. This morning I didn’t quite have my A game on the greens, I was maybe not quite so loose and made a few mistakes. I had a couple of opportunities to fight back, but I just didn’t get the ball in the hole. But this afternoon it hasn’t been like that. I played really solid, really well from tee to green. And the putter has worked better, as well. I rolled some putts in and I think that’s what made the difference.

“I really haven’t thought much about the Masters yet – I’ve been trying to focus on the matches today – but I’m sure tonight it will start to sink in and I’ll have a big smile on my face. It’s really the reason I wanted to turn pro, watching Olazábal win the Masters, so it is going to be very special for me.”

Rory McIlroy
“The quality of the match with Jason was really good. I think the only mistake between us was made on the second hole when he went into the hazard. Apart from that, there were no bogeys. I didn’t birdie the 12th or 13th and that’s what cost me the match. That was a really big swing in the match. Jason didn’t give me anything – he played very solid. I’m disappointed with the outcome, but I feel like I’m really happy with where my game is. There are lots of positives to take from this week.”

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *