mardi 15 mars 2016
Accueil / Les insolites Golf Zone / La Golfeuse, une bière née au pied des greens de Bondues !
golfeuse

La Golfeuse, une bière née au pied des greens de Bondues !

PAR JULIEN LÉCUYER - LA VOIX DU NORD

http://lagolfeuse.fr/

Du bleu pour le ciel, du vert pour l’herbe et du bois pour les arbres… À la vue, l’étiquette de la Golfeuse est déjà en elle-même une déclaration d’amour au sport auquel elle rend un hommage pétillant.

C’est ainsi que l’a conçu Alexandre Marszalek. Le jeune homme de 26 ans, qui habite à quelques pas seulement du golf de Bondues, n’en est pas à sa première incursion dans le monde de la petite balle blanche. Il y a quelques années, il lançait avec son père une entreprise de location de simulateur de golf, Virtual Events.

« Par mon métier, je suis amené à me déplacer régulièrement dans le sud. Et ce qui revient le plus souvent chez les gens, là-bas, pour qualifier le Nord, c’est la bière. Ça peut sembler un préjugé, mais c’est comme ça, note-t-il. Je me suis dit alors : pourquoi ne pas associer la bière avec la thématique golfique ? »

brasserie

Le choix d’une brasserie familiale

Mais il y a du chemin de la coupe aux lèvres. Alexandre Marszalek, aussi volontaire qu’il fut, ne connaît rien à la fabrication du breuvage. Tout est à faire : nom, logo… et bien sûr, fabrication. Pour cette dernière, il décide de se tourner vers une brasserie artisanale locale, « petite parmi les grandes » :

la société Lepers, installée depuis peu à La Chapelle-d’Armentières. Charles Lepers, sixième représentant de cette famille de brasseurs à avoir pris les commandes, lui apporte son aide pour concevoir une bière dite « à façon ».

« Lors de notre rencontre en septembre, nous avons parlé de nos souhaits, explique Alexandre Marszalek. L’idée était de rester dans la limite de 7º, ce qui s’associait bien avec une référence au bois 7 (l’un des clubs pour jouer au golf) ; de lui apporter une saveur houblonnée légère ; de plaire aux femmes comme aux hommes. Le plus compliqué a été de trouver le bon dosage en houblon. »

Trop houblonnée, la bière prend en effet une longueur en bouche qui peut en repousser certains. « Pas assez, le consommateur ne s’en souviendrait pas. » Deux brassins de 2 000 l sont réalisés en ce sens à la fin de l’année. Le premier est mis en bouteille de 75 cl et 33.

golfeuse

« Inattendu et rigolo »

Il faut dès lors trouver un nom et un logo. « Le nom La Golfeuse m’est venu un matin. Ça avait un côté inattendu et rigolo. » L’étiquette doit évidemment suivre cette référence. Alexandre Marszalek opte pour la forme d’un vieux club où le chiffre 7 annonce d’emblée la teneur en alcool, et y adjoint une fleur de lys pour l’enraciner dans le Nord.

Avec ses hectolitres, le Bonduois sait bien qu’il ne va pas inonder le marché. Ce n’est d’ailleurs pas son but. La Golfeuse se destine à quelques bars, aux particuliers qui peuvent la commander en ligne et, évidemment, aux club-houses des golfs de la métropole.

La ville de Bondues l’accueille également sur son marché du dimanche.

La 7 accueille sa petite sœur : la 5 (5,5º en fait), aux saveurs d’orange, de coriandre et de sucre candi. « Une bière printanière » que le jeune entrepreneur destine surtout aux Sudistes qui, sous le cagnard, fuient les taux d’alcool trop élevés.

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *