mardi 15 mars 2016
Accueil / European Tour / FFGOLF - Perth International - Nos Français sont bons !
alexlevy golf zone

FFGOLF - Perth International - Nos Français sont bons !

Festival bleu-blanc-rouge à Perth lors du quatrième tour. Alexander Levy prend la deuxième place du tournoi derrière le vainqueur, Louis Oosthuizen. Grégory Bourdy s’offre la quatrième place devant Romain Wattel, sixième. Julien Quesne et Benjamin Hébert terminent neuvièmes !

A l’image de ce qui s’était passé fin novembre à l’Alfred Dunhill Championship où Charl Schwartzel s’était imposé devant… quatre Français, Louis Oosthuizen a également partagé la vedette ce week-end avec nos représentants tricolores.

Si le Sud-Africain s’impose finalement à -16 (272) avec une dernière carte de 71 (-1), le clan bleu-blanc-rouge place cinq des siens dans le Top 10. Dont deux dans le Top 5. Tout simplement énorme d’autant qu’ils étaient six à avoir franchi le cut vendredi.

Carte parfaite pour Bourdy

Alexander Levy va certainement regretter longtemps son double bogey concédé au 6. Cet accident de parcours lui ferme en effet au final un éventuel playoff avec Oosthuizen. Voire plus. Le Varois, sixième au départ de ce dernier tour à six coups de la tête, a pourtant tout de suite attaqué, claquant deux birdies aux trous 2 et 4 puis effaçant son double au 6 par un troisième birdie au 7. Mais c’est sur le retour que l’élève d’Alain Alberti est réellement passé aux choses sérieuses en alignant quatre birdies du 10 au 15 avant un huitième et dernier sur le 18. 66 (-6) et un score de -15 (276), une bien belle performance imitée par Grégory Bourdy, impeccable depuis le début du week-end.

Après un 65 (-7) samedi, le Bordelais a ainsi enchaîné avec un 66 (-6) sans la moindre erreur. C’est surtout sur l’aller que notre homme a construit son exploit du jour en accumulant les birdies : quatre entre le 2 et le 6. A l’arrivée, il accroche la quatrième place ex-aequo à -13 (274) avec l’Américain Peter Uilhein. En revanche, Romain Wattel, qui partageait la dernière partie avec Oosthuizen, a manqué son rendez-vous. Deuxième à trois longueurs derrière le lauréat de l’Open Britannique 2010, le Parisien a alterné le bon (eagle au 3, birdie au 7) et le moins bon (bogeys aux 2, 4 et 6). Un par final (72) le rétrograde en sixième position à -12 (276).

Trois coups devant deux autres compatriotes. Julien Quesne, fort d’un excellent 68 (-4), et Benjamin Hébert, 71 (-1), prennent la neuvième place. Pour nos deux compères, c’est le deuxième Top 10 de la saison. Qui en annoncent encore beaucoup d’autres… Pour être totalement complet, signalons la 62e place de Gary Stal, qui signe trois tours sur quatre dans le par (72).

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !