samedi 12 mars 2016
Accueil / Les insolites Golf Zone / Bryson DeChambeau - pourquoi des clubs avec une même longueur de shaft !

Bryson DeChambeau - pourquoi des clubs avec une même longueur de shaft !

Equipement pour l’ U.S. Amateur Championship (24/08/15) - GOLF WRX. 

Driver : TaylorMade SLDR 430 (10.5°)
Shaft: Oban Kiyoshi Gold 65X (05 Flex)
Length: 43 inches

Bois 3 : TaylorMade SLDR (15°)
Shaft: Oban Kiyoshi Gold 75X (05 Flex)

Fer : TaylorMade Tour Preferred UDI (2 iron)
Shaft: Fujikura Motore Speeder 9.8X HB
Length: 39.5 inches

Fers : Edel Cavity Back (20, 26, 30, 34, 38, 42 and 46°)
Shafts: KBS Tour C-Taper 125 S+
Length: 37.5 inches
Lie Angle: 69 degrees
Swing Weight: C8

Wedges : Edel Cavity Back (50, 55, 60°)
Shafts: KBS Tour C-Taper 125 S+
Length: 37.5 inches
Lie Angle: 69 degrees
Swing Weight: C8

Putter : Edel Torque Balanced
Grip: SuperStroke Slim 3.0

Grips : Jumbo Maxx XL

A Abu Dhabi, l’Américain a mené le tournoi pendant deux tours. Il est ensuite rentré dans le rang mais se distingue par son allure et ses clubs aux manches de même longueur…

DeChambeau est déjà un vrai golfeur à plein temps. Il n’est pas encore passé professionnel car sa victoire à l’US Amateur 2015, une épreuve majeure dans sa catégorie, l’a qualifié pour les prochains Masters, US et British Open, et il perdrait ces invitations en changeant de statut.

«Des clubs d’une longueur différente modifient le swing; ça ne me semblait pas logique»

Car il convient ici de s’attarder sur des aspects plus techniques. En golf, habituellement, plus le club est fermé, plus le shaft (manche) est long. Lui a pourtant décidé d’équiper tous ses fers de la même longueur (celle d’un fer 7), une hérésie à ce niveau. Unique, mais pas hasardeux:

Pour faire court, je me disais que des longueurs différentes allaient m’obliger à avoir un plan de swing différents selon les clubs. Et ça ne me semblait pas logique. On a donc réalisé des tests très scientifiques pour tout analyser, et on s’est lancés

racontait-il jeudi dernier.

Idem pour son swing, tout sauf classique. Ses bras sont tendus quasiment à la verticale, et il cale son club dans la paume de ses mains plutôt qu’entre ses doigts. Là encore, une décision prise après une étude très complexe basée sur divers ouvrages incompréhensibles pour le commun des golfeurs.

Pas simple à mettre en place, mais son entraîneur Mike Schy en rigole encore: «Des tas de joueurs professionnels, certains très connus, sont venus lui dire que ça ne marcherait jamais. Mais il n’en a pas tenu compte. Il se fout de l’opinion des autres.»

Une attitude à la limite de l’arrogance, mais le jeune homme sait ménager ses futurs adversaires quand il dit:

Je me sens encore comme un stagiaire chez les pros. Je prends mes marques et je trouve que je suis de plus en plus à l’aise.

Tous l’ont d’ailleurs accueilli avec bienveillance, selon ses dires:

J’ai reçu plein de conseils judicieux. Et notamment de ne pas trop jouer de parties d’entraînement pour éviter d’arriver cramé sur une tournoi. Je les ai écoutés, je ne voulais pas être épuisé en cours d’épreuve.

Raté: il a un peu explosé le week-end, avec des levers répétés à l’aube, des heures d’attente à cause du brouillard et une pression certaine (54e place finale). Une défaillance relative et toute anecdotique, car il a déjà marqué tout le monde, à commencer par les meilleurs.

A Abu Dhabi, piqué par la curiosité, Rory McIlroy a essayé ses clubs en douce. Et lui aussi est tombé sous le magnétisme du jeune homme:

Il a sa technique à lui, et je ne la jugerai pas. Mais j’ai l’impression qu’il est bien plus intelligent que je ne le suis.

Intégralité de l’article en cliquant ici

Philippe Chassepot - Le Temps

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !

Un commentaire

  1. Tout ça n’est pas nouveau ! Il y a une bonne quinzaine d’années, un fabricant vendait une série de fers avec des manches de même longueur. Sans grand succès peut-être…