samedi 6 février 2016
Accueil / European Tour / Commercial Bank Qatar Masters - Branden Grace conserve son titre !
grace

Commercial Bank Qatar Masters - Branden Grace conserve son titre !

Le Sud-Africain Branden Grace est devenu samedi, le premier joueur à conserver son titre dans le Masters du Qatar, comptant pour le circuit européen.

Grace a parfaitement maîtrisé ses nerfs pour signer une carte de 69 et devenir le premier joueur à défendre avec succès son titre au Commercial Bank Qatar Masters.

Le joueur sud-africain accusait un retard de deux coups sur le leader Paul Lawrie à l’entame du dernier tour, mais l’Écossais n’a pu faire mieux que 78, et Grace a su tenir à distance ses poursuivants pour conclure à -14 total et remporter son septième titre sur le Tour.

L’Espagnol Rafa Cabrera-Bello et le Danois Thorbjørn Olesen se partagent la deurxième place à deux coups du vainqueur, une longueur devant un trio formé du Gallois Bradley Dredge, auteur de quatre birdies du 15 au 18, et des Anglais Andrew Johnston et Lee Slattery.

Six joueurs, parmi lesquels le Sud-Africain Louis Oosthuizen et l’Espagnol Sergio Garcia, suivent à trois longueurs, tandis que Grégory Bourdy, 6e à quatre coups du leader au départ ce matin, a dû se contenter d’une carte de 74 pour une 13e place finale à -7.

Au début de la semaine, le 11e mondial Branden Grace avait fait part de son souhait d’intégrer le Top-10 de l’Official World Golf Ranking le plus rapidement possible. C’est sans doute chose faite après avoir concédé seulement cinq points au parcours durant ses quatre tours sur les fairways du Doha Golf Club.

« C’est super ! », commente Grace. « C’est difficile de remporter un tournoi et c’est encore plus difficile de défendre victorieusement son titre, car il y a beaucoup de sollicitations durant la semaine. Ma victoire l’année dernière était l’une des plus importantes de ma carrière, et avec ce doublé, je peux dire que j’apprécie vraiment cet endroit ! - Branden Grace

« On apprend toujours tout au long d’une carrière, et j’ai beaucoup appris sur moi-même cette semaine », poursuit Grace. « Je suis resté patient, et je sais maintenant ce qu’il faut faire pour défendre un titre avec succès. »

« Je suis également très heureux de remporter un nouveau trophée. Le temps m’a semblé long depuis mon dernier succès l’année dernière, et je suis ravi de revenir dans le cercle des vainqueurs. »

Après un double bogey au 8, Rafa Cabrera-Bello était à +1 pour la journée au départ du 16. Trois gains consécutifs ont hissé le natif de Las Palmas à -11 total, et lui ont permis d’enrichir encore son palmarès dans les tournois du golfe Persique.

« J’ai bien commencé aujourd’hui, mais j’ai commis une grosse erreur au 8, et cela a été difficile après de regagner des points », commente Cabrera-Bello. « Heureusement, le final a été super, et je suis très heureux du résultat. »

« C’était encore une journée difficile. Après mon double bogey, je me suis dit qu’il restait encore beaucoup de golf à jouer. Je suis resté patient et j’ai bien profité des opportunités à la fin. »

« Je suis en pleine forme en ce moment. Je contrôle parfaitement mon jeu et j’aborde chaque tournoi avec beaucoup de confiance. J’espère confirmer la semaine prochaine à Dubaï. »

Thorbjørn Olesen a brièvement partagé le sommet du leaderboard lorsque Grace et Lawrie ont tous les deux concédé un bogey au 5, mais un point perdu au 8 et neuf Pars consécutifs du 9 au 17 ont mis fin à ses chances.

« Si je considère mon début de tournoi, une seconde place, c’est un très bon résultat », déclare Olesen. « J’ai eu de nombreuses occasions aujourd’hui, mais les putts ne sont pas tombés. J’ai eu des difficultés sur les greens. »

« J’ai modifié mon approche mentale, et je me sens bien depuis le début de la semaine. Même après les mauvais coups, j’ai réussi à rester positif. C’est un très bon signe, et je veux continuer de travailler dans cette direction. »

Bien placés au départ de matin, Grégory Bourdy (74, -7, 13e) et Grégory Havret (76, -4, 29e) ont un peu déçu les attentes de leurs supporteurs, mais le premier obtient malgré tout un joli Top-15.

Parmi les Tricolores, Benjamin Hébert est celui qui a réussi le mieux à tirer son épingle du jeu sur ce dernier tour.
Le Corrézien a rendu une très solide carte de 70 pour terminer à la 20e place à -6 total.
Journée sans grand relief pour Mike Lorenzo-Vera (73, +2) et un peu problématique pour Gary Stal (77, +2), qui partagent tous les deux la 59e place.

En savoir plus sur http://fr.europeantour.com/europeantour/season=2016

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *