dimanche 17 avril 2016
Accueil / European Tour / Abu Dhabi - Rickie Fowler pour une nouvelle victoire sur l’EPGA !
rickiefowler golf zone

Abu Dhabi - Rickie Fowler pour une nouvelle victoire sur l’EPGA !

C’est grâce à deux coups absolument magiques lors du final de l’Abu Dhabi HSBC Golf Championship que Rickie Fowler est parvenu à remporter son deuxième titre sur l’European Tour, aux dépens de Thomas Pieters, second, et de Rory McIlroy et Henrik Stenson, troisièmes ex-aequo.

Le numéro 6 mondial a eu jusqu’à trois coups d’avance après son aller, mais tandis qu’il faisait sept pars de suite au retour, McIlroy revenait en 31 avec un eagle sur son dernier trou, et Stenson en 32 pour s’installer tous les deux au club-house à un coup du leader, attendant la faute de l’Américain.

Mais Fowler ne voulait rien céder, et il a rentré son chip au 17 pour reprendre deux coups d’avance. Un par sur le dernier trou lui a ensuite suffi pour rester à - 16 et l’emporter d’un coup sur Pieters, seul second à - 15 grâce à un birdie sur son dernier trou.

La journée avait été jusque là très spectaculaire et mouvementée. Le champion américain de 27 ans avait rentré pour eagle sa sortie de bunker sur le 8, juste après avoir vu son avance réduite à un seul coup après avoir concédé un double bogey au 7.

Cette victoire fait de lui le second vainqueur américain de ce tournoi d’Abu Dhabi après Chris DiMarco, vainqueur du tournoi inaugural en 2006. Elle constitue son deuxième succès européen après celui de l’an dernier lors de l’Aberdeen Asset Management Scottish Open.

« HSBC est parvenu à rassembler un champ de joueurs remarquable ici, et le parcours était en parfait état. »

« J’ai eu beaucoup de plaisir aujourd’hui, un peu de stress aussi par moments. Thomas joue bien, et c’était plaisant de se retrouver à la lutte avec lui dans la même partie. C’était super, et je suis évidemment ravi de revenir au top cette semaine. »

Derrière lui, Pieters a manqué d’un coup son troisième titre européen après ses deux victoires en trois semaines l’été dernier.

À la troisième place, Stenson n’a montré aucune séquelle de sa récente opération au genou et a été à deux doigts de compléter par une nouvelle victoire son palmarès dans les pays du Golfe, après le Commercial Bank Qatar Masters, le Dubai Desert Classic, et le DP World Tour Championship.

Quant à Rory McIlroy, il est passé tout près lui aussi cette année encore, finissant troisième ex-aequo à deux coups du vainqueur après avoir terminé second  dans quatre des cinq dernières éditions du tournoi.

Le n° 1 mondial Jordan Spieth a terminé par un dernier tour en 68, finissant le tournoi à - 11 en compagnie de Byeong-Hun An, Alejandro Cañizares, Branden Grace, Joost Luiten et Marcel Siem.

Quant à Ian Poulter, il est longtemps apparu comme le challenger le plus dangereux pour Fowler, puisqu’il a commencé son dernier tour par deux birdies, puis rentré un long putt au 4 pour pointer à - 12. Mais Fowler, après avoir réalisé trois birdies le matin sur les sept trous qu’il lui restait à jouer pour compléter son troisième tour, a lui aussi commencé son tour final par deux birdies, ce qui le mettait lui-même très vite à – 15.

Et c’est alors que tout semblait remis en cause par son double bogey du 7, qui remit le leader américain à - 13 à un coup seulement de ses poursuivants, qu’il est parvenu aussitôt après à rentrer pour eagle sa sortie de bunker sur le 8, récupérant ainsi aussitôt son matelas de trois coups d’avance.

« Sur le 7, je fais un mauvais swing, et tout s’enchaîne mal. Double bogey. Je suis arrivé au 8 avec pour projet de remonter tout de suite sur le cheval. Un très bon drive, un deuxième coup un peu court, une sortie de bunker parfaite dedans pour eagle. »

Mon caddy m’a dit : « C’est rigolo, le golf joué comme cela ! » Et j’ai répondu : « Un double et un eagle, cela fait comme deux pars ! »

Parmi ses poursuivants, Pieters a commencé le dernier tour trois coups derrière le vainqueur, et il a terminé à un coup. Stenson a fait son dernier aller en 35 avec birdies au 1 et au 8 et bogey au 7, mais c’est sur son finish qu’il a construit son brillant score final, réussissant birdie/birdie/par/birdie pour terminer à - 14.

Même finish en accéléré pour Rory McIlroy. Avec trois bogeys et deux birdies, il était au 12 à six coups de la tête, mais il a réussi birdie au 12 et au 13, avant de rentrer son chip au 16. Enfin, une magnifique approche suivie d’un putt de curling lui permettait de réaliser son deuxième eagle de la semaine sur ce trou 18, mettant ainsi la pression sur Fowler, qui n’a pourtant pas cédé.

Côté Français, c’est finalement Benjamin Hébert qui réalise la meilleure performance finale. À - 4 total, il termine 46e. Juste derrière lui, Mike Lorenzo-Vera est 52e à - 3, et Grégory Bourdy est à un coup, 54e à - 2.
En savoir plus sur http://fr.europeantour.com/europeantour/season=2016

ABU DHABI, UNITED ARAB EMIRATES - JANUARY 24: Rickie Fowler of the United States with the winners trophy after the final round of the Abu Dhabi HSBC Golf Championship at the Abu Dhabi Golf Club on January 24, 2016 in Abu Dhabi, United Arab Emirates. (Photo by Ross Kinnaird/Getty Images)
ABU DHABI, UNITED ARAB EMIRATES - JANUARY 24: Rickie Fowler of the United States with the winners trophy after the final round of the Abu Dhabi HSBC Golf Championship at the Abu Dhabi Golf Club on January 24, 2016 in Abu Dhabi, United Arab Emirates. (Photo by Ross Kinnaird/Getty Images)

 

Rickie Fowler

“This was a big one. Last year, obviously having a multiple-win season, I wanted to come back and work on getting back in the winner’s circle after a successful season and keep moving forward - this is a great start.

“When something happens like that (shot at eight), it definitely gives you a little boost of confidence knowing that you’ve got a good break with that after having a bad break, and sometimes you need to little luck on your side to get some wins.

“It’s the first time I’ve been inside the top five (on World Rankings). I’ve gotten in the five, so this is the highest, or lowest, however you want to say it, I’ve been ranked. So it’s definitely nice to be up there. The ultimate goal this year is to go win a major and this is a step in the right direction for sure.

“I’ve got my eye sight on one (in the world), that would be the ultimate goal, but I’m up against some pretty tough competition.

“I’m excited. There’s definitely some fine-tuning that we can do and we can always get better. I know all the players out here are always trying to get better, and that’s the goal moving forward, to be ready for Augusta.”

Thomas Pieters

“I’m a little bit disappointed, I played pretty good today. It doesn’t get much better - perfect weather, good company. I’ll just looking forward to next week now.

“I hit it really well. I drove it a little bit better this weekend, so I was going to give myself plenty of chances and could have dropped a couple more putts, but that’s how it goes.”

Rory McIlroy

“I guess it’s a case of what might have been, in way. I played a very, very average 18 holes. I guess on the back nine of the second round and the front nine of the third round — or the back nine of the second — there was an 18-hole stretch where I played maybe one-over par. In a tournament like this, you just can’t do that.

“I gave myself a lot of work to do going into the last 18 holes, and I just didn’t quite have it today. I think 68 is the best I could have done out there with the places I hit it.

“Thankfully, I gave myself a few more opportunities on the back nine and was able to convert some and finish with a nice eagle.”

Henrik Stenson

“I haven’t really been playing that good in the first outing generally - the last couple years I missed the cut in Abu Dhabi which never feels good.

“In that sense I was really happy with the first day and I putted well and hit some really good iron shots. All in all, it’s been a very good week in that sense, and the knee - it’s not given me too much pain. It just needs a bit more time to be 100 per cent.”

Jordan Spieth

“I was talking with Michael up the 18th fairway saying, wow, a birdie here and we’re definitely Top-10, and I felt like we were off this week. I didn’t make anything. I didn’t quite give a few myself a lot of chances the first couple rounds.

“I didn’t get in a rhythm, and when I did have chances, they just wouldn’t go in. I was just a little off on the read or the speed, one of the two. Sometimes that happens during a week, and we kind of grinded out eight-under on the weekend in what really could have been something special, but it also could have been worse.”

Scores:

272 R Fowler (USA) 70 68 65 69,
273 T Pieters (Bel) 69 73 64 67,
274 R McIlroy (Nir) 66 70 70 68, H Stenson (Swe) 65 72 70 67,
277 J Luiten (Ned) 69 68 68 72, B Grace (RSA) 66 74 66 71, M Siem (Ger) 72 68 70 67, A Cañizares (Esp) 71 71 66 69, B An (Kor) 69 68 69 71, J Spieth (USA) 68 73 68 68,
278 T Bjørn (Den) 68 69 71 70, P Hanson (Swe) 69 69 69 71, S Kapur (Ind) 74 69 65 70,
279 R Cabrera-Bello (Esp) 70 67 70 72, I Poulter (Eng) 70 69 68 72,
280 W Ashun (Chn) 69 72 69 70, J Carlsson (Swe) 69 71 71 69, M Kieffer (Ger) 71 71 68 70, T Fisher Jnr (RSA) 69 70 70 71, M Kaymer (Ger) 69 69 71 71, R Ramsay (Sco) 73 66 72 69,
281 D Drysdale (Sco) 71 71 70 69, J Lagergren (Swe) 70 73 73 65, M Ilonen (Fin) 71 71 70 69, A Sullivan (Eng) 67 67 74 73,
282 B Wiesberger (Aut) 72 70 70 70, F Zanotti (Par) 70 69 69 74, B Stone (RSA) 73 69 68 72, M Fitzpatrick (Eng) 68 71 73 70, M Baldwin (Eng) 69 70 67 76, R Rock (Eng) 70 67 71 74, M Carlsson (Swe) 71 72 72 67, P Larrazábal (Esp) 70 71 73 68, W Ormsby (Aus) 69 70 74 69,
283 R Fisher (Eng) 70 73 73 67, B Dredge (Wal) 72 67 73 71, A Noren (Swe) 72 70 70 71, D Horsey (Eng) 71 68 71 73, G Coetzee (RSA) 69 72 69 73, D Howell (Eng) 68 69 73 73, R Knox (Sco) 70 73 71 69, P Meesawat (Tha) 72 67 74 70, O Fisher (Eng) 72 71 68 72, B Rumford (Aus) 73 67 70 73, K Broberg (Swe) 73 69 74 67,
284 T Hatton (Eng) 72 69 74 69, E Pepperell (Eng) 70 71 69 74, T Jaidee (Tha) 71 70 67 76, B Evans (Eng) 70 72 68 74, S Jamieson (Sco) 70 73 66 75, B Hebert (Fra) 71 72 70 71,
285 M Lorenzo-Vera (Fra) 70 72 67 76, R Bland (Eng) 67 71 75 72,
286 S Hend (Aus) 72 71 73 70, N Fasth (Swe) 68 72 73 73, S Kjeldsen (Den) 69 72 71 74, D Willett (Eng) 75 68 69 74, G Bourdy (Fra) 72 71 72 71, J Morrison (Eng) 72 68 70 76, B Dechambeau (am) (USA) 64 72 78 72,
287 D Brooks (Eng) 69 74 71 73, E De La Riva (Esp) 72 69 76 70, R Gouveia (Por) 72 71 72 72, S Dyson (Eng) 69 72 74 72, D Clarke (Nir) 73 70 72 72,
288 M Hoey (Nir) 72 69 73 74, R Karlberg (Swe) 74 69 74 71, M Madsen (Den) 72 71 71 74,
289 M Korhonen (Fin) 69 73 74 73,
292 R Kakko (Fin) 72 68 75 77,
293 A Johnston (Eng) 70 73 72 78,
297 K Aphibarnrat (Tha) 70 71 78 78, T Olesen (Den) 71 72 76 78,

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !