vendredi 23 octobre 2015
Accueil / European Tour / UBS Hong Kong Open : Andrea Pavan et le Taïwanais Lu Wei-Chih en tête
pavan

UBS Hong Kong Open : Andrea Pavan et le Taïwanais Lu Wei-Chih en tête

L’Italien Andrea Pavan et le Taïwanais Lu Wei-Chih aborderont en tête le second tour de l’UBS Hong Kong Open, une longueur devant l’Anglais Justin Rose, engagé à leur poursuite.

Les deux hommes de tête ont signé une carte de 64 pour mener le tournoi par la plus petite des marges devant un trio composé de Justin Rose, de l’Indien Jeev Milkha Singh et du Taïwanais C.T. Pan.

L’Écossais Graeme McDowell, l’Anglais Oliver Fisher et l’Irlandais Kevin Phelan font partie d’un groupe de six joueurs à 66.

pavan

L’UBS Hong Kong Open est le dernier tournoi de la saison régulière sur le Tour, et le dernier servant à établir le Top-110 de la Race to Dubai, synonyme d’une place parmi l’élite européenne la saison prochaine.

Actuellement classé 191e de la Race, Pavan sait qu’il doit gagner ou terminer seul second pour éviter de repasser par les Cartes, et malgré sa bonne performance du jour, le Romain veut rester prudent.

« Cette saison a été vraiment difficile », explique Pavan. « J’essaie juste de me battre chaque semaine. De toute évidence, celle-ci est la dernière de l’année pour moi sur le Tour, et après ce sera les Cartes. S’il me reste une chance, je dois la jouer à fond. »

« J’essaie de progresser dans mon jeu. Tout se passe bien à l’entraînement, mais je pense manquer encore un peu de confiance. Aujourd’hui, j’ai très bien joué pendant quinze trous. J’ai commis quelques erreurs, comme d’habitude, mais cette fois je m’en suis bien sorti. »

Je sais que j’ai les qualités pour réussir. Cette saison et la saison dernière ont été difficiles, mais cela fait partie de mon apprentissage, et j’espère passer un nouveau cap bientôt. - Andrea Pavan

Lu Wei-Chih, qui faillit mettre fin à sa carrière il y a trois ans à la suite d’une tumeur au cerveau, a cumulé huit birdies et deux bogeys pour son 64 du jour.

« Aujourd’hui, je n’étais pas très bien mentalement sur les trois premiers trous », commente le joueur taïwanais. « Après mon bogey au 3, je me suis dit que si je continuais comme ça, la journée risquait d’être très mauvaise. »

Heureusement, j’ai enchaîné par trois birdies du 4 au 6 et j’ai retrouvé un bon rythme. Au retour, je me suis vraiment senti à l’aise sur le parcours. C’est un très bon tour pour moi.

Septième joueur mondial et actuellement cinquième au classement de la Race, Justin Rose conclut l’aller en 33 à la faveur d’un unique oiselet. Quatre nouveaux gains au retour propulsèrent le joueur anglais vers le haut du leaderboard avec une carte de 65.

« Je suis très content de cette entame », explique Rose. « J’ai été patient et j’ai appliqué une bonne stratégie. Pour la première fois, j’ai eu l’impression de maîtriser ce parcours. Cela a été une bonne première journée. »

L’Indien Jeev Milkha Singh a lui aussi besoin d’une performance de choix cette semaine pour conserver sa carte. Le joueur indien a réussi sept birdies contre un seul bogey pour un 65 porteur d’espoir.

L’Anglais Oliver Fisher et l’Irlandais Kevin Phelan, également concernés par la course au Top-110, ont terminé en 66. Phelan occupe la 123e place de la Race, tandis que Fisher apparaît du bon côté du couperet (105e), mais sans être encore complètement hors de danger.

De retour sur le Tour deux semaines après avoir remporté le British Masters supported by Sky Sports, le jeune Anglais Matthew Fitzpatrick pointe à trois coups des leaders, au même niveau que l’Indien Anirban Lahiri, son rival le plus dangereux dans l’attribution du titre de Sir Henry Cotton Rookie or the Year.

Le Thaïlandais Prom Meesawat, actuel 110e de la Race, et l’Anglais Ian Poulter, qui doit sa place dans le champ au retrait gracieux de l’Américain Rich Beem, sont également à 67.

Victor Dubuisson a été le meilleur des Tricolores ce jeudi. Après une mise en route difficile (+2 au départ du 10), le Cannois s’est bien repris au retour en alignant quatre birdies du 13 au 18 pour un 68 final.

La journée a été plus compliquée pour Édouard Espana (71, +1), Grégory Havret (72), Jérôme Lando-Casanova (73), Lionel Weber (73) et Victor Riu (76).

En savoir plus sur http://fr.europeantour.com/europeantour/season=2015

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>