dimanche 18 octobre 2015
Accueil / European Tour / Portugal Masters - Andy Sullivan seul au monde
sullivans

Portugal Masters - Andy Sullivan seul au monde

Andy Sullivan est assis sur une avance de cinq coups à la veille du dernier tour du Portugal Masters. Il a une sérieuse opportunité pour décrocher un troisième titre, cette saison, sur l’European Tour.

Fait pour le moins particulier, cette journée du samedi a été jouée avec un départ en shot gun à 8h00. En effet, les prévisions météo étaient exécrables pour l’après-midi, pluie et orages au programme. Les joueurs ont dû batailler dans le vent et la pluie amis au moins, le troisième tour a été bouclé avec, bien entendu, des scores beaucoup plus modestes que lors des deux premiers tours.

Sullivan n’a pas semblé affecté par les aléas venus du ciel. L’Anglais a signé un tour en 67 et a distancé Eduardo de la Riva de cinq coups.

Le programme sera le même pour le dernier tour, la météo étant prévue à l’identique.

Je pense que j’ai vraiment bien géré aujourd’hui. Je ne pense pas avoir fait d’erreur. je crois que chaque compartiment de mon jeu est en place et je n’ai pas eu à dépenser trop d’énergie pour faire ce score - Andy Sullivan

“Je suis sur une bonne dynamique. Je joue bien en ce moment et je rentre quelques putts de temps en temps. J’ai maintenu ce rythme pendant toute la partie et ce score de -4 aujourd’hui avec ce vent c’est juste énorme.”

Si Sullivan s’imposait demain, ce serait la deuxième victoire de suite d’un joueur ayant mené de bout en bout. Matthew Fitzpatrick a realisé cet exploit la semaine passée lors du British Masters supported by Sky Spots.

Le vent a bien perturbé les joueurs, Tommy Fleetwood et Anthony Wall en ont fait les frais dès leur premier tour avec un double bogey. Mais Sullivan semblait au sec et au calme quand il a rentré 4 mètres pour birdie. Tous luttaient contre les éléments mais l’Anglais leader poursuivait sa quète vers le sommet à coup de birdies.
Deux tricolores ont réussi à battre le parcours dans cette journée dantesque. Les poulains d ‘Olivier Leglise, Edouard Espana et Benjamin Hébert ont rendu une carte de -2 pour remonter respectivement à la 14e et à la 22e place. Le reste du clan français a mis un genou à terre.

Chris Wood a égalisé le meilleur score du jour avec un 65, -6 pour se voir catapulter à la troisième place aux côtés de Jorge Campillo. Wood a, de plus, réalisé l’exploit de ne concéder aucun bogey dans la tempête.

Enfin, à la cinquième place ex-aequo, les bombardiers belges, Thomas Pieters et Nicolas Colsaerts. De dernier a dégainé un 68, avec cinq birdies et 2 bogeys.

“je suis super content mais j’ai quand même le sentiment que j’aurais pu faire encore mieux. J’ai raté une belle opportunité de birdie sur le par 3 du trou 13 puis j’ai presque drivé le green au 14 mais de là, je fais trois putts. J’aurais pu grappiller encore 1 ou 2 coups.
Mais bon, dans ces conditions, n’importe quel score sous le par est un bon score. Je suis content de pouvoir de nouveau être placé pour aller chercher la victoire. Il faudra faire des birdies et essayer de se rapprocher le plus possible pour finir au mieux cette semaine.”

Le dernier tour, une fois n’est pas coutume, se jouera donc en shot gun à 8h00.

En savoir plus sur http://fr.europeantour.com/europeantour/season=2015

195 A Sullivan (Eng) 64 64 67,
200 E De La Riva  (Esp) 65 67 68,
202 C Wood  (Eng) 68 69 65, J Campillo (Esp) 66 69 67,
203 N Colsaerts  (Bel) 64 71 68, T Pieters  (Bel) 65 66 72,
204 T Fisher Jnr (RSA) 66 68 70, T Bjørn (Den) 67 67 70, H Otto (RSA) 70 65 69, B Wiesberger  (Aut) 68 64 72,
205 T Fleetwood  (Eng) 69 64 72, D Drysdale (Sco) 65 71 69, A Wall (Eng) 69 64 72,
206 A Quiros  (Esp) 67 68 71, G Mulroy (RSA) 69 67 70, S Gallacher (Sco) 67 71 68, E Espana (Fra) 70 67 69,
207 A Hansen (Den) 68 67 72, L Bjerregaard  (Den) 72 69 66, M Korhonen (Fin) 69 69 69, R Rock (Eng) 70 67 70, T Aiken (RSA) 65 70 72, C Lee (Sco) 67 71 69,
208 B Ritthammer (Ger) 69 66 73, J Singh (Ind) 69 66 73, C Doak (Sco) 69 69 70, A Otaegui  (Esp) 67 67 74, J Van Zyl (RSA) 71 67 70, S Kjeldsen (Den) 68 66 74, B Hebert  (Fra) 75 64 69,
209 P Maddy (Eng) 66 69 74, A Johnston (Eng) 70 69 70,
210 S Jamieson  (Sco) 67 68 75, J Kruger (RSA) 72 69 69, P Harrington (Irl) 70 70 70, C Paisley  (Eng) 67 67 76, O Fisher  (Eng) 69 69 72, B Stow (Eng) 69 69 72,
211 G Storm  (Eng) 68 70 73, J Walters (RSA) 71 68 72, S Hutsby  (Eng) 72 68 71, R Wattel  (Fra) 67 71 73, D Brooks (Eng) 68 69 74, R Gouveia (Por) 71 68 72, L Jensen (Den) 73 67 71, R Cabrera-Bello (Esp) 68 68 75, R Green (Aus) 68 70 73,
212 K Broberg (Swe) 66 70 76, D McGrane (Irl) 67 72 73, D Fichardt (RSA) 68 70 74, T Olesen (Den) 71 70 71, S Brown (Eng) 73 68 71, T Silva (am) (Por) 71 68 73,
213 D Gaunt (Aus) 72 69 72, M Kieffer (Ger) 71 70 72, G Bourdy (Fra) 70 69 74, R Bland (Eng) 71 70 72,
214 J Carlsson (Swe) 66 73 75, M Warren (Sco) 71 68 75, M Kaymer (Ger) 70 70 74,
215 P Lawrie (Sco) 71 70 74, R Gonzalez (Arg) 70 70 75, A Cañizares  (Esp) 70 69 76,
216 G Havret  (Fra) 71 70 75, B Evans  (Eng) 73 68 75, R Paratore (Ita) 70 71 75,
217 J Quesne  (Fra) 70 68 79, J Scrivener (Aus) 70 69 78, P Dunne (Irl) 68 72 77, K Phelan (Irl) 70 71 76, M Lundberg (Swe) 70 69 78,
218 M Crespi  (Ita) 68 73 77

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>