dimanche 11 septembre 2016
Accueil / European Tour / Porsche European Open : Thongchai Jaidee fait fort
jaidee

Porsche European Open : Thongchai Jaidee fait fort

Thongchai Jaidee mène d’une longueur avant la dernière journée du Porsche European Open au Golf Resort Bad Griesbach grâce à une carte de 64.

Le joueur thaïlandais a cumulé huit birdies et un seul bogey lors de son troisième tour pour progresser de quatorze places au leaderboard. Son -13 total fut brièvement surpassé par Ross Fisher, mais le joueur anglais concéda deux bogeys aux 15 et 16 alors qu’il avait pris seul la tête en rentrant un putt de près de 10 m pour le gain au 11.

openjaidee01
Fisher est accompagné à -12 par son compatriote Graeme Storm, qui se hissa à -13 avant de trouver l’eau au dernier trou, et par le Suédois Pelle Edberg, auteur d’un 63, meilleur score provisoire du tournoi. Le Finlandais Mikko Ilonen, le Suédois Magnus A. Carlsson et le Gallois Jamie Donaldson suivent à un coup.

Premier Français, Benjamin Hébert joue 68 et remonte à la 10e place à -9 total malgré une partie un peu gâchée par un double bogey au 18.

Jaidee enregistra quatre gains pour un aller en 31 avant de concéder son seul bogey du jour au 10. Trois birdies du 12 au 15 permirent au sextuple vainqueur sur le Tour de rejoindre Pelle au sommet du leaderboard, et un nouvel oiselet au 16 le consacra seul leader.

J’ai été solide sur les trois tours, mais aujourd’hui, mon putting a été bien meilleur

explique Jaidee.

Il faut bien mettre en jeu ici, car les greens sont difficiles, mais je prends du plaisir sur ce parcours et je suis très content de mon niveau de jeu. »

Je suis en confiance et je frappe beaucoup de bons coups. Le tracé n’est pas très long, alors c’est important de bien se positionner sur les fairways.

Sept coups sous le Par, c’est un très bon score pour moi. Cela ne m’était pas arrivé depuis longtemps. Les greens sont très réceptifs ici, et je peux attaquer les drapeaux.

 La confiance un peu entamée par deux cuts manqués lors de ses deux derniers tournois, Edberg s’est montré ravi de son score du jour. Il déclare :

« De toute évidence, je suis très satisfait. J’ai très bien joué. J’aurais sans doute pu mieux faire sur les Par 5, mais en dehors de cela, tout était parfait. »

J’ai raté le cut ces deux dernières semaines, mais j’avais de bonnes sensations et je savais que je n’étais pas loin. C’est super de claquer un bon score aujourd’hui.

« Cette semaine, j’ai repris mon ancien driver et je touche davantage de fairways. Je suis toujours à la recherche d’améliorations, et quelquefois, cela me joue des tours. J’espère qu’avec ce score, j’aurai ma chance demain. »

Après s’être trouvé à -2 au départ du 4, Graeme Storm a manqué plusieurs chances de birdies avant de conclure sa journée par un bogey.

J’aurai dû rentrer ces putts au 11 et au 12, mais je les ai laissés un peu courts, et cela a un peu été le thème de ma journée », déclare Storm. « Bien sûr, c’est décevant de finir sur un bogey, mais vu les circonstances, je pense que c’était un bon bogey.

« Ce serait incroyable pour moi de remporter ce tournoi. J’ai toujours bien joué à l’European Open. En 2005, mon ami Kenneth Ferrie avait gagné et j’avais terminé second. Ce serait super de ramener le trophée dans le nord-est de l’Angleterre. »

Derrière Hébert, belle journée d’ensemble pour les Tricolores, qui battent tous le parcours, à l’exception d’Alexander Levy (73, -1), un peu en retrait. Grégory Havret (67, -7) et Raphaël Jacquelin (69, -7) se replacent dans le Top-30, suivis à une longueur par Cyril Bouniol (68, -6) et Mike Lorenzo-Vera (68, -6). Édouard Espana (70, -5) garde également ses chances de bien figurer dimanche soir.

En savoir plus sur http://fr.europeantour.com/europeantour

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !