samedi 26 septembre 2015
Accueil / European Tour / Porsche European Open – 3 hommes en tête!
fisher

Porsche European Open – 3 hommes en tête!

Porté par un eagle à l’entame du retour, Graeme Storm rejoint Ross Fisher et Charl Schwartzel en tête du Porsche European Open au soir du deuxième tour.

Le joueur anglais a ajouté une carte de 67 à son 65 de la veille pour se hisser au sommet du leaderboard à -10 total en compagnie de ses deux rivaux du jour.

L’Anglais Richard McEvoy et le Sud-Coréen Byeong-Hun An, ce dernier auteur d’un eagle et de cinq birdies contre un seul bogey, suivent à une longueur. Moins en verve que la veille, le Français Benjamin Hébert a été battu d’un coup par le parcours. Il rétrograde à la 15e place, à -6.

En retard d’une longueur sur la tête au départ ce matin, Storm réussit deux birdies aux 3 et 5 avant de lancer son retour avec panache en rentrant un chip pour le double gain au 10. Il fit ensuite suivre un point perdu au 13 par un nouvel oiselet au 16 pour un 67 final.

Il explique : « Je suis très heureux de ce -4 aujourd’hui, car je n’ai pas le sentiment d’avoir très bien joué. Je n’ai pas super bien frappé la balle, mais j’ai été sauvé par deux ou trois putts et par ce chip pour eagle au 10 »

fisher

Je n’ai pas vraiment cherché le green sur mon deuxième coup. Ensuite j’ai frappé un super coup de wedge qui a fini dans le trou. Graeme Storm

Parti du 10, Schwartzel cumula un birdie et huit Pars sur ses neuf premiers trous pour un aller en 35. Le Sud-Africain commença son retour par un nouveau gain et parvint à sauver le Par depuis l’extérieur du green au 2, son 11e trou.

Trois nouveaux oiselets aux 3, 5 et 8 scellèrent une carte de 65 vierge de toute erreur.

C’est agréable de retrouver de la consistance dans mon jeu

commente Schwartzel.

Je sentais que je jouais bien ces derniers temps et que je n’étais pas loin, mais cela ne voulait pas sourire.

Cette fois-ci, j’ai fait une partie très solide. J’ai touché beaucoup de greens, ce qui m’a procuré pas mal de chances de birdies, et j’ai rentré quelques putts.

-

Je n’ai pas de problème autour des greens, et mon chip rentré au 2 pour le Par est exactement ce dont on a besoin pour jouer la gagne dans un tournoi. Cela m’a placé sur une bonne dynamique.

Pour sa part, Ross Fisher prit un bon départ avec deux birdies aux 2 et 3. Le joueur anglais confirma ses bonnes dispositions du jour en alignant quatre nouveaux gains du 8 au 14, à peine écornés par un bogey au 15. Un ultime birdie au 16 propulsa l’ancien vainqueur de l’European Open à -10 total.

Je suis très satisfait, bien sûr. J’ai très bien joué au golf aujourd’hui

déclare Fisher.

J’ai un bon niveau de jeu depuis quelque temps, mais les résultats ne suivent pas. Je me sentais bien en arrivant ici, après une semaine de repos, et j’ai eu de bonnes sensations lors du Pro-Am.

-

Ce parcours me convient, car je peux être agressif depuis le tee et les greens sont très purs. Évidemment, en tant qu’ancien vainqueur, j’ai un faible pour l’European Open et je suis ravi du retour de ce tournoi au calendrier du Tour.

Dans le camp français, Raphaël Jacquelin (67, -5) et Édouard Espana (69, -4) ont profité d’une excellente journée pour gagner respectivement 50 et 23 places au leaderboard.

Également auteur d’un joli 67, Alexander Levy prolonge de justesse son séjour en Bavière à -3 total, imité par Mike Lorenzo-Vera (70, -3), Grégory Havret (70, -3) et Cyril Bouniol (70, -3), qui sont restés solides. Pour les huit autres Tricolores, c’est déjà fini.

En savoir plus sur http://fr.europeantour.com/europeantour

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>