jeudi 1 septembre 2016
Accueil / Circuits féminins / Solheim Cup - Les Américaines renversantes
solheim1

Solheim Cup - Les Américaines renversantes

L’Europe, double tenante du trophée, a laissé échapper une 6e victoire et une première passe de trois réussie seulement par les Etats-Unis (1994-1998 et 2005-2009).

Deux ans après leur premier échec à domicile, les Etats-Unis ont reconquis la Solheim Cup, trophée de golf que se disputent tous les deux ans les meilleures Européennes et Américaines, en battant sur le fil l’Europe (14,5 à 13,5), dimanche sur les parcours allemands du St Leon-Rot golf club.

15_09_teamtrophy_489318008_2000x1125

Dans un après-midi renversant, les filles de Juli Inkster ont explosé l’Europe lors des douze derniers simples, pour s’imposer d’un point 14 1/2 à 13 1/2.

La dernière journée s’est déroulée dans une ambiance tendue en raison d’une controverse née dans la matinée au 17e trou du dernier fourball.

Un putt d’Alison Lee avait fini à environ un demi-mètre du trou et l’Américaine avait ramassé sa balle car logiquement un putt si court est accordé. Mais la Norvégienne Suzann Pettersen a fait remarquer qu’elle n’avait pas demandé l’accord de l’adversaire comme l’exige le règlement et a obtenu gain de cause.

« C’est écoeurant », a jugé la légendaire anglaise Laura Davies, « heureuse de ne pas jouer dans cette équipe » de Solheim Cup dont elle détient le record de participations (12).

Reparties sur le terrain pour leurs douze matchs en simples, les joueuses avaient, heureusement, autre chose à faire que de se mêler à la controverse du 17. Les Européennes attaquaient assez fort d’entrée, à l’image de Gwladys Nocera, signant un birdie au 1 puis un eagle au 2 pour mener très vite 2 up.

Son adversaire? Alison Lee! Cette joueuse de 20 ans, rookie (débutante) en Solheim Cup et qui aura eu au moins deux occasions d’avoir l’estomac retourné à St. Leon-Rot.

D’abord une belle gastro-entérite à son arrivée en Allemagne. Puis cet incident du matin en doubles dont elle ressortit au bord des larmes, selon Brittany Lincicome, sa coéquipière.

Mal partie (bogey au 1), miss Lee retrouvait vite ses esprits, prenant l’avantage 1 up sur l’aller après avoir enlevé les trous 5, 6 et 7 à Gwladys…

Même physionomie de partie pour Karine Icher, 2 up après quatre trous face à Lincicome (l’autre Américaine impliquée dans l’incident du 17, donc) mais qui se faisait reprendre : match all square au 9…

C’est à partir des 10 et 11 que Karine Icher faisait irrésistiblement pencher la balance de son côté, gardant le contrôle du score et des opérations. Une approche somptueuse au 14, avec petit backspin au millimètre, lui offrait encore le trou.

Au départ du 15 : 2 up pour Icher sur Lincicome. En remportant la mise sur le par 5 n°16, avec un birdie contre un double bogey à Britanny Lincicome, Karine s’offrait le match 3&2.

Et apportait ainsi à son camp le premier point de la journée de simples. Score total à ce moment-là : Europe 11 - Etats-Unis 6. Avec deux autres victoires européennes, celles de Melissa Reid et Anna Nordqvist, plus le demi-point rapporté par Carlota Ciganda, match partagé avec Lexi Thompson, le Vieux-Continent en arrivait assez vite à 13,5 points.

Soit à un demi-point de la victoire! La troisième victoire consécutive en Solheim Cup, après celles de 2011 à Killeen Castle et de 2013 dans le Colorado n’était plus qu’à un mini-chip!

Sauf que le temps, du bleu, vira sérieusement au rouge en fin d’après-midi. Le tableau de score ne cessant d’enregistrer des chiffres écarlate en faveur de l’équipe des Etats-Unis.

A l’instar de Gwladys Nocera, très bien partie dans son match face à Alison Lee mais finalement battue 3&2 par la célébrité malheureuse du début de journée, les Européennes ne remportaient ni ne partageaient plus aucun match.

Avec même quelques lourdes défaites, comme celle de la Suédoise Hedwall face à Michelle Wie : 6&4. Et c’était l’inéluctable grignotage du fromage européen par les souris US.

Jusqu’à ce qu’on en arrive à 13,5 - 13,5. Puis au coup fatal porté par Paula Creamer, victorieuse de l’Allemande Sandra Gal 4&3. Et donc au résultat définitif: Etats-Unis 14,5 - Europe 13,5. source FFGOLF

solheimfinal

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !