samedi 19 septembre 2015
Accueil / European Tour / 72° Open d’Italia 2e Tour - Romain Wattel sur le podium
romain wattel golf zone

72° Open d’Italia 2e Tour - Romain Wattel sur le podium

EUROPEAN TOUR -  72° Open d’Italia 2e Tour

Jens Fahrbring a surmonté la maladie pour rendre une excellente carte de 64 ce vendredi. Grâce à un score de -13 après deux tours, il a pris la tête du ipresented by DAMIANI, aux côtés du Danois Lucas Bjerregaard.

Avec une première carte de 67 (-5) et une seconde carte de 66 (-6), le Français Romain Wattel pointe en 3e position à deux coups du duo de tête, ex-aequo avec le leader de la veille le Belge Nicolas Colsaerts, l’Espagnol Pedro Oriol et le Paraguayen Fabrizio Zanotti.

Le Suédois Fahrbring, vainqueur du D+D REAL Czech Challenge en mai dernier sur le Challenge Tour, n’a jusqu’à aujourd’hui passé aucun cut des quatre tournois de l’European Tour auxquels il a participé cette saison.

Aujourd’hui, au Milano Golf Club, il s’est senti pousser des ailes. Il a fait birdie au 11 puis au 12, avant de concéder son unique bogey de la journée au 13. Trois autres birdies au 14, 16 et 17 sont venus s’ajouter à sa carte, et c’est avec un total de 32 coups que Fahrbring a bouclé ses neuf premiers trous.

Mais il ne s’est pas arrêté là, puisqu’il a réalisé quatre birdies supplémentaires au trou n°1, 2, 6 et 9 pour terminer la journée à -8 et rejoindre Lucas Bjerregaard en tête du tournoi à -13.

Fahrbring a admis que depuis le début du tournoi, il a autant bataillé contre un rhume que contre le parcours.

« Je suis très surpris de ma position parce que je n’étais pas bien au début de la semaine. J’ai attrapé un rhume avec de la fièvre sur le Challenge Tour, au Kazakhstan. Je me suis bagarré hier, et je ne m’attendais pas à jouer si bien. »

« Je me suis senti un peu mieux aujourd’hui, et peut-être le fait de ne pas me sentir trop bien a été bénéfique, en me calmant et en me forçant à revoir à la baisse mes ambitions. »

« C’était bien aussi d’être avec Lucas. Il a bien joué, et nous avons joué tellement ensemble au fil des ans que je pense que nous nous aidons mutuellement sur le parcours. »

« Gagner cette année sur le Challenge Tour m’a appris beaucoup de choses sur mon jeu. Plus vous parvenez à vous mettre en situation de gagner, plus vous vous mettez sous pression, plus vous vous améliorez. Cette victoire va m’aider pour le week-end, même si c’est la première fois que je suis en si bonne situation sur l’European Tour. »

Le gros frappeur Bierregaard, 118e à la Race to Dubai, a réalisé deux birdies à l’aller, mais ensuite un eagle sur le trou n° 1 et un enchaînement de birdies sur le 3, le 4 et le 8 lui ont permis de signer une carte de 65.

« C’est bien d’avoir été capable d’enchaîner deux bons scores hier et aujourd’hui. J’accumule beaucoup de confiance grâce à cela. Je n’ai pas aussi bien joué aujourd’hui qu’hier, particulièrement sur mes engagements, mais j’ai tout de même réussi à sauver de bons pars. »

« Je suis impatient de jouer ce week-end. J’espère que tout cela va continuer et que je vais pouvoir capitaliser sur les expériences que j’ai déjà vécues sous pression. L’été a été dur pour moi, et c’est bien d’être à nouveau en bonne position. »

Romain Wattel, qui avait terminé second au Trophée Hassan II en mars dernier, s’est déclaré très satisfait de ses deux premiers tours. Le jeune joueur de 24 ans n’avait pas franchi le cut des deux derniers tournois sur l’European Tour. C’est donc pour Wattel une véritable satisfaction d’être présent ce week-end.

romain wattel golf zone

« C’est toujours agréable de bien jouer en Italie. C’est un pays que j’aime beaucoup et j’ai souvent bien joué ce tournoi. Je suis vraiment content de mes deux premiers tours. »

« C’est un parcours que j’aime beaucoup. Je me suis pas mal entraîné sur ce type de parcours ces derniers temps, et c’est vrai que mon putting a vraiment été à la hauteur lors de ces deux premiers tours. C’est cela qui m’a permis de faire deux si bons scores. »

« Ces derniers temps, je n’ai pas forcément eu les résultats que j’espérais. J’essaie de travailler du mieux que je peux et de retrouver ce que je faisais bien par le passé et qui pourrait m’aider dans le futur. »

En plus de Romain Wattel, ce sont quatre autres Français qui franchissent le cut cette semaine. Il s’agit de Benjamin Hébert qui est à -6 après avoir signé une seconde carte de 69 (-3).

Ex-aequo avec Hébert, on trouve Jérôme Lando-Casanova, auteur d’une score de 67 ce vendredi. A un coup, Victor Riu est 48e. Enfin, ça passe de justesse pour Alexander Levy qui a signé deux cartes de 70.

Quant au leader du premier jour Nicolas Colsaerts, il semblait perdre pied par rapport au groupe de tête avec deux bogeys au 3 et au 5. Lorsqu’il s’est présenté sur le tee de départ du 16, il était dans le par pour la journée. Mais deux birdies consécutifs lui ont permis de revenir à -11 au total, et de rejoindre le groupe de Romain Wattel à la troisième place.

En savoir plus sur http://fr.europeantour.com/europeantour/season=2015

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>