lundi 22 août 2016
Accueil / Circuits féminins / The Evian Championship - Les réactions après le 2e tour
lexi thompson

The Evian Championship - Les réactions après le 2e tour

THE EVIAN CHAMPIONSHIP 2015

Une Coréenne en tête, talonnée par une Américaine, et la joueuse européenne du moment : les trois principales zones géographiques sur la carte du golf féminin sont ce soir représentées aux trois premières places du classement général.

A son 66 d’hier, MI Hyang Lee a ajouté un 67 ce vendredi pour prendre seule les commandes du tournoi, à neuf sous le par.

La Coréenne est talonnée par l’Américaine Morgan Pressel, une habituée d’Evian, qui a rendu la meilleure carte du jour, 65 (avec huit birdies), pour se positionner à huit sous le par.

Derrière ces deux leaders, la Danoise Nicole Broch Larsen, 22 ans, la joueuse en forme actuellement sur le Ladies European Tour puisqu’elle y a remporté sa première victoire la semaine dernière en Suède, au Helsinborg Open (après avoir terminé deuxième en République Tchèque il y a quinze jours), pointe seule en troisième position.

Lexi Thompson, co-leader jeudi soir avec Mi Hyang Lee à cinq sous le par, a connu une journée difficile et a limité la casse (72). Elle est ce soir sixième, à trois coups de la tête, et toujours dans la course.

lexi thompson

Tout comme la Néo-Zélandaise Lydia Ko qui malgré un petit putt manqué sur le dix-huitième green, a signé sa deuxième carte consécutive en 69.

Pas de coup d’éclat jusque-là, mais c’est solide et régulier.

Voilà la Néo-Zélandaise idéalement placée en embuscade à quatre sous le par.

C’est toujours désagréable de terminer sa partie sur un bogey, nous a-t-elle confié à la sortie du dernier green, avant de s’en aller signer des autographes (Ko est sans doute une des joueuses les plus appréciées des jeunes spectateurs.)

Mais j’ai vraiment très bien joué sur le denier tiers du parcours. Maintenant, j’en reste à mon plan initial : un coup après l’autre. Je ne regarde pas plus loin pour l’instant.

La jeune Néo-Zélandaise apparaît, calme, décontractée et disponible. Peut-être pas la meilleure des nouvelles pour ses opposantes. Au rang desquelles on compte Karine Icher.

La Française a terminé son deuxième parcours sur les chapeaux de roue (cinq birdies entre le 12 et le 17, dont quatre consécutifs à partir du 14), et ramène un 68, qui lui offre une onzième place provisoire, à trois sous le par.

Au Micro :

Mi Hyang Lee (67 vendredi, -9 au total, leader) :

Je veux gagner dans les Majeurs, et je pense que c’est pour cela que je suis plus concentrée sur ces épreuves. Et mon père, qui voyage régulièrement avec moi, me pousse un peu plus ces semaines-là ! Je veux jouer demain et après-demain comme je l’ai fait jusqu’ici.  M’amuser. C’est aussi simple que cela.

Morgan Pressel (65 vendredi,  deuxième au classement à -8)

Ces deux premières journées se sont très bien passées. J’espère pouvoir réaliser encore plus de birdies ces deux prochains jours ! Et conserver cette attitude positive que j’ai depuis quelque temps, parce que les deux prochains tours vont être compliqués. Je joue cette année pour la dixième année fois à Evian et malgré les changements intervenus sur le parcours ces dernières années, je commence à bien connaître les endroits qu’il faut absolument éviter et les pentes des greens…

Nicole Broch Larsen (67 aujourd’hui, troisième du classement à -7) :

Le fait de jouer le premier majeur de ma carrière au British Open cet été, de côtoyer chaque semaine désormais des joueuses de très haut niveau, m’aide ici à Evian. Je me sens bien sur ce parcours, même si le putting sur ces greens difficiles est délicat. Il faut souvent se contenter de deux putts, rester patiente.

Karine Icher (68 aujourd’hui, 11e à -3) :

J’ai fait une super fin de parcours, ce serait d’ailleurs bien que ça se passe comme cela plus souvent. Me voilà à six coups de la tête. Mais il reste deux journées. Il y a moyen de faire quelque chose.

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !