mardi 28 juin 2016
Accueil / European Tour / Premier tour du D+D REAL Czech Masters
espana

Premier tour du D+D REAL Czech Masters

EUROPEAN TOUR 2015 - D+D REAL Czech Masters

Grâce à un improbable eagle au 18, Eduardo de la Riva partage la tête du D+D REAL Czech Masters avec Renato Paratore à l’issue de la première journée.

Renato-Paratore

L’Espagnol et l’Italien sont suivis à une longueur par un groupe de quatre joueurs composé du Suédois Pelle Edberg, du Belge Thomas Pieters et des Anglais Matthew Fitzpatrick et Sam Hutsby.

Kristoffer Broberg, le Suédois en forme du moment, et le Nord-Irlandais Michael Hoey pointent à -5, en compagnie de six autres compétiteurs.

Après un bogey au 2, Eduardo de la Riva mena son premier tour sur le mode crescendo, avec deux premiers gains au 4 et au 6, puis quatre birdies consécutifs du 9 au 12.

Le point d’orgue survint au 18, où le joueur espagnol rentra son approche depuis le fairway pour un eagle et une superbe carte de 65.

Eduardo De La Riva celebrates, after making an eagle on the 18th hole

« C’est vraiment super de finir par un eagle sur un Par 4, particulièrement sur ce parcours, où le 18 est très difficile », explique De la Riva.

Je n’ai pas eu à sortir le putter sur le dernier trou, alors je ne pouvais pas mieux terminer. C’était parfait !

« J’ai très bien joué au Danemark sur les deux premiers tours, mais j’ai très mal putté durant le week-end. »

« Aujourd’hui, j’ai été performant au putting et tout a bien fonctionné aussi dans les autres compartiments du jeu. C’est une bonne sensation. Le parcours est superbement préparé et le temps est magnifique. »

Renato et moi, nous sommes amis. C’est un jeune joueur très talentueux, et j’aime beaucoup partager mes parties avec lui.

Paratore, tout proche de l’ace sur le Par 3 du 16, a cumulé sept birdies sur une carte vierge de toute erreur pour un 65 final, son meilleur score à ce jour sur le Tour.

Le joueur italien âgé de 18 ans se montre enchanté de sa performance. Il commente :

« J’ai été très solide aujourd’hui, et j’ai très bien putté sur les neuf derniers trous. J’ai bien frappé mes fers, et cela m’a donné beaucoup de chances de birdies. »

« J’ai bien joué au début de la saison, mais ces derniers mois, ma forme a un peu baissé. En Autriche, j’ai un peu modifié mon swing, et je sens que cela va mieux. Je suis très heureux avec ce 65 : c’est mon meilleur score sur le Tour. »

Placé à un coup des leaders, Pelle Edberg, auteur de sept birdies pour un seul bogey, se déclare pour sa part très satisfait de son 66 :

« C’est un bon départ. J’ai bien lu les greens aujourd’hui et j’ai rentré pas mal de putts. Je n’ai pas spécialement bien joué, mais c’est un bon score. »

Thomas Pieters, également à 66, était à -6 au départ du 12, mais il n’est pas parvenu à améliorer son score sur les six derniers trous malgré un nouveau birdie.

« Je suis très content de ma journée », déclare le joueur belge. « J’ai eu quelques problèmes avec le driver ces derniers temps, mais aujourd’hui j’ai très bien mis en jeu. C’était déjà mieux la semaine dernière, et c’est super de poursuivre sur cette lancée ici. »

J’ai été long au drive, ce qui m’a laissé pas mal de coups de wedge pour attaquer les greens. Le parcours me convient. Je peux dépasser la plupart des bunkers, alors c’est plutôt excitant.

Chez les Français, bonne performance d’ensemble, puisque seul Jérôme Lando-Casanova (+1) a été battu par le parcours, mais petite déception pour Victor Dubuisson et Benjamin Hébert, qui ne peuvent faire mieux que le Par.

Grégory Bourdy et Cyril Bouniol sont les mieux placés à -2, suivis à une longueur de Victor Riu, Édouard Espana, Adrien Saddier et de l’étonnant Lillois Matthieu Decottignies-Lafon.

En savoir plus sur http://fr.europeantour.com/europeantour

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !