vendredi 24 juin 2016
Accueil / European Tour / Made in Denmark - La réaction de David Horsey
david horsey

Made in Denmark - La réaction de David Horsey

EUROPEAN TOUR 2015 - MADE IN DENMARK

David Horsey est parvenu à déjouer les embûches du dernier tour et garder une avance suffisante pour remporter la victoire au tournoi Made in Denmark.

Au Himmerland Golf & Spa Resort, le joueur anglais avait ouvert la semaine avec un premier tour en 63.

Bien que son dernier tour comporte dix coups de plus, cela lui a suffi pour remporter la victoire à - 13, avec deux coups d’avance sur un groupe de quatre joueurs.

Durant le troisième tour, Horsey avait eu jusqu’à sept coups d’avance au classement.

Bien qu’il ait à un moment été mis en danger lors du dernier tour ce dimanche après-midi, il a su réagir pour remporter son quatrième titre sur l’European tour.

C’est vraiment un très bon coup de pouce pour moi.

a t-il déclaré.

Je joue bien depuis quelques mois, mais je n’ai pas eu de résultats et je ne scorais pas si bien que cela. Je suis donc venu cette semaine en étant un peu plus stratégique et concentré, et cela a payé.

-

C’était une semaine assez bizarre.

a t-il ajouté.

Je me suis concentré sur mon jeu et je me suis efforcé de ne pas faire attention au leaderboard. J’ai réussi à faire cela tellement bien que c’en est presque surprenant. »

-

J’étais un peu déçu de moi-même en faisant trois putts sur le 16, mais je suis parvenu à me reconcentrer pour les derniers trous.

Je me suis laissé un putt très compliqué au 17, mais de faire par au 18, c’était parfait.

David Horsey - the 2015 Made in Denmark Champion  (Getty Images)

Horsey a commencé la journée avec un coup d’avance sur Terry Pilkadaris, mais celui-ci l’a rejoint en tête à - 15 grâce à un birdie sur le trou n° 2. Puis le joueur de Stockport a repris l’avantage sur le 3 en faisant lui-même birdie.

Sur le 6, c’est Pilkadaris qui récupérait un coup puisque Horsey concédait trois putts. Et lorsque le joueur anglais a trouvé le bunker sur le par 3 du 7, il a perdu alors un leadership qu’il occupait depuis 41 trous.

Mais à ce moment, deux bogeys consécutifs ont contraint le joueur australien à rentrer dans le rang, et après neuf trous, le score était identique à celui du départ le matin au trou n° 1.

Pendant ce temps, Søren Kjeldsen passait à l’aller en 33, pointait provisoirement à - 11 au total, rejoignant ainsi le peloton de chasse derrière le duo des leaders. Le joueur de 40 ans avait vu son putt toucher le trou au 11 sans entrer, fait birdie au 13 avant de rater une occasion en or de moins d’un mètre sur le dernier trou.

Derrière lui, Horsey et Pilkadaris se rendaient coup pour coup avec quatre pars consécutifs. Mais en concédant chacun le bogey sur le 14, ils laissaient la porte entrouverte à Kjeldsen.

A ce moment, un double bogey concédé par Pilkaradis sur le 15 redonnait deux coups d’avance à Horsey, mais de façon incroyable, celui-ci faisait trois putts à 2,5m sur le 16. Il n’avait donc plus qu’un coup d’avance sur le tee du 18, avec Kjeldsen qui jouait devant lui.

Malheureusement ce dernier, favori du public local, trouva un bunker sur son engagement et laissa finalement l’avantage à Horsey qui assura sa victoire avec deux coups d’avance, grâce à un par sur son 72e et dernier trou.

La carte de 68 rendue aujourd’hui par Kjeldsen lui permettait cependant de rejoindre la seconde place en compagnie de Pilkadaris, qui a joué finalement 74, d’un autre Australien Daniel Gaunt, qui a clos sa semaine par un tour en 66, et de Kristoffer Broberg, lui aussi à - 11 après avoir battu plus tôt dans la journée le record du parcours avec un score extraordinaire de 62.

Le Suédois a fait un aller en 31, deux pars pour commencer, quatre birdies d’affilée puis un autre encore au 8. Ensuite, après deux birdies supplémentaires au 10 et au 11, il a terminé son retour avec cinq pars et deux autre birdies au 14 et au 16.

Cinq birdies à l’aller, quatre au retour, aucun bogey par ailleurs, il a donc rendu une extraordinaire carte de - 9 pour clore le tournoi, battre le record du parcours et passer au général de - 2 à - 11.

Mads Søgaard et Paul Lawrie ont tous les deux rendu une dernière carte de 69 pour terminer la compétition à -10 aux côtés de Bradley Dredge, qui a clos le tournoi avec un 70, et Richard Green, qui a rendu une carte de 71 ce dimanche.

John Parry, qui était brièvement passé en tête devant Horsey vendredi, a achevé la semaine à - 9 en rendant une ultime carte de 73.

Chez les Français, c’est Victor Riu qui termine à la meilleure place, en rendant deux cartes consécutives de 67. Il termine 11e à - 8. A un coup, Benjamin Hébert et Julien Guerrier sont 14es.

En savoir plus sur http://fr.europeantour.com/europeantour

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !