mardi 21 juin 2016
Accueil / European Tour / Nacho Elvira en tête
elvira

Nacho Elvira en tête

European Tour - Challenge Tour

Nacho Elvira fort d’une première carte de 63, a enfoncé le clou d’un 65 en cette deuxième journée. Il se détache de 4 longueurs du Néo-Zélandais Ryan Fox.

Des conditions de jeu parfaites, températures douces et légère brise, ont permi aux joueurs du Rolex Trophy de battre allègrement le parcours du Golf Club de Genève. De plus, de l’avis de tous, ils sont très détendus grâce à la formule de jeu, un pro-am.

Nacho Elvira fort d’une première carte de 63, a enfoncé le clou d’un 65 en cette deuxième journée. Il se détache de 4 longueurs du Néo-Zélandais Ryan Fox.

Des conditions de jeu parfaites, températures douces et légère brise, ont permis aux joueurs du Rolex Trophy de battre allègrement le parcours du Golf Club de Genève. De plus, de l’avis de tous, ils sont très détendus grâce à la formule de jeu, un pro-am.

Nacho Elvira ()

“On joue en compétition mais l’on ne voit pas ce que font les autres gars, donc c’est vrai que c’est différent.” déclarait le leader en sortie de parcours.

“Mais cela ne fait pas tout, le parcours n’est pas long, il faut placer la baller pour pouvoir attaquer les drapeaux et je crois que l’on a fait du bon boulot avec mon caddy, c’est un copain, Andres et jusque là, ça marche.

Je signe deux très bons tours, 63 et 65 mais je n’ai tapé que 5 ou 6 fois le driver au départ, souvent j’ai mis en jeu avec un fer ou le bois 3. Il y a pas mal de doglegs et il faut jouer stratégie.”

La stratégie était très simple pour José Felipe Lima qui a enflammé les neuf premier trous. Il signe un aller en 29, -7 sous les yeux de son équipe ébahie. Il signera finalement un score de 67 pour un total de -9.

Mon jeu est bon depuis pas mal de semaines, je me suis mis assez près et les putts de 2 ou 3 mètres, je les ai mis pour une fois… ça fait drôle car je me suis dit que c’était presque normal et à la fin, j’ai commencer à les rater.

Et au 9, je perds ma balle mais je fais birdie avec la deuxième. Mais bon, mon fond de jeu est incroyable, vraiment, je rate très peu de coups, je suis très précis.

J’étais un peu fatigué à la fin, je suis quelqu’un qui prend soin de mes amateurs, je donne les clubs, les distances, les lignes, donc je fais 4 parcours ! J’étais un peu cuit à la fin. Mais mon objectif c’est le record du parcours.

Cela fait 3 fois que je viens ici, il faut que je fasse le record du parcours. Je sais que je l’avoir sur ce parcours.”

Dans ce tournoi sans cut, le haut du tableau est digne des départs en vacances direction le sud.

Pas moins de cinq joueurs sur la troisième marche du podium à -11 dont le vainqueur de l’édition 2013, le Suédois Jens Dantrop et l’actuel leader du Challenge Tour, le Portugais Ricardo Gouveia.

Côté tricolore, la journée a été timide. Les trois Français qualifiés cette semaine ont perdu des places au classement par rapport à la veille. Clément Sordet a pourtant joué sous le par, un score de 70.

Thomas Linard rend une carte de 74, dix coups de plus que celle de la veille et Sébastien Gros n’est pas parvenu, malgré un jeu régulier, à battre le par ce matin.

En savoir plus sur http://fr.europeantour.com/challengetour

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !