samedi 18 juin 2016
Accueil / European Tour / Une belle complicité, Clément Sordet et Sébastien Gros
grosseb

Une belle complicité, Clément Sordet et Sébastien Gros

European Tour - Challenge Tour

Deux Rhone-Alpins sont au départ du prestigieux Rolex Trophy cette année. Les Lyonnais Clément Sordet et Sébastien Gros font leurs débuts en terres genevoises.

sordet

Sordet, 22 ans, et Gros, 25 ans, se connaissent bien pour avoir foulé les mêmes fairways en tant qu’amateurs.

Tous deux ont tapé leurs premières balles au Golf de la Tour Salvagny près de Lyon et ils s’amusent de leurs retrouvailles.

Les deux compères ont joué ensemble leur partie de reconnaissance. Mots croisés.

“C’est rigolo de se retrouver comme ça sur le Challenge Tour car on a pris deux chemins différents. Seb est parti en Asie et moi, j’ai continué mes cours aux Etats-Unis. On ne s’était pas vu depuis un petit moment.”

“Oui au moins 4 ans voire plus que l’on ne se voyait qu’une fois par an.” renchérit Sébastien.

“C’est marrant de se retrouver sur un Rolex Trophy surtout que moi, ce n’était pas prévu que je joue.”

“Oui, moi cela a été un peu plus vite !”

Quant on demande à Clément s’il a des souvenirs de Sébastien, c’est ce dernier qui répond.

“Moi j’étais déjà une grande gueule, une gueule énorme, il était beaucoup plus discret et il l’est toujours d’ailleurs.”

“Sébastien m’impressionnait, déjà il jouait mieux…” et de nouveau Sébastien coupe la parole de Clément.

“Et toi tu avais des pantalons comme ça” raconte-t-il hilare en se déshabillait et en remontant son pantalon au milieu du ventre.

“Ah non, arrête ! En fait, j’avais une règle, je mettais toujours mon pantalon 5 cm en dessous du nombril sauf que j’ai grandi des jambes et pas du tronc. Quand on voit les photos avec Gary (Stal) quand on faisait la même taille, et mon pantalon était si haut par rapport au sien…”

“Et Gary en plus, il jouait en survet, en pantacourt Nike !”

Bref, séquence souvenirs sur la terrasse du majestueux club house du Golf Club de Genève.

sebastien gros victoire

“Plus sérieusement, nous avons fait notre partie de reconnaissance ensemble. Cela va jouer bas mais il faut faire attention il y a certaines zones où il ne faut pas aller. Sur certains trous par exemple nous avons une stratégie différente. Sur le 6 par exemple, nous le jouons totalement différemment.

Sébastien drive au dessus des arbres à gauche, il y a des arbres à 50 mètres et il faut la mettre très haute.

Moi je n’aime pas trop ça donc je mets bois 3 à droite et il me reste fer 8 pour le milieu de green alors que lui, il a un petit sandwedge.”

“Mais ce qui était vraiment sympa, ajoute Sébastien, c’est que cela faisait vraiment un moment que l’on avait pas joué ensemble et que l’on tous les deux envie donc hier cela a vite coulé de source que l’on ferait la reco ensemble.

C’était top, tout les deux, cela change des années passées.

Avant on était avec notre polo rose (les couleurs de Salvagny), notre chariot, là on est au Rolex Trophy, le petit Masters du Challenge Tour, chacun avec notre gros sac et notre caddie, on évolue !”

Et l’évolution a été plutôt rapide pour Sordet qui en 5 tournois, a passé deux cuts et déjà remporté son premier tournoi. Il pointe à la 32e position de la Road to Oman.

“Cela change la perspective car je ne pensais pas du tout au top 15 il y a 8 semaines et là, je me dis que cela sera bien. Il reste pas mal de tournois donc c’est possible. Il va falloir bien jouer.”

Gros quant à lui est 2e du classement général du Challenge Tour et son ascension sur le grand circuit est quasiment acquise, un ou deux cuts supplémentaires et l’affaire sera bouclée.

En savoir plus sur http://fr.europeantour.com/challengetour

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !