mardi 23 juin 2015
Accueil / News / Analyse de la victoire de Spieth
dustin johnson

Analyse de la victoire de Spieth

UNIVERSITY PLACE, Washington

Jordan Spieth est entré dans l’histoire du golf américain en remportant le 115e US OPEN de Golf, hier sur le parcours de Chambers Bay, au terme d’une bataille mémorable et indécise avec Dustin Johnson, mais aussi contre lui même.

En effet, rappelons nous du double bogey sur le 17, par 3 de 218 yards, qui aurait pu ruiner toute sa partie et qui l’a fait passer de -6 (score total et après un superbe putt sur le 16 pour birdie) à -4.

Ce « trois putt » aurait pu coûter très cher, et Spieth avait une sacrée pression, et à l’image, on le voyait s’essuyer plusieurs fois les mains avant de taper son drive du 18.

A moins 6 donc, le vainqueur du Masters avait trois coups d’avance sur DJ, deux sur Oosthuizen (67 sur le dernier tour et Louis attendait la suite des événements avec les officiels) et tout le monde pensait que l’affaire était pliée. Mais le double bogey inattendu du jeune Texan allait remettre tout le monde en selle. 

DJ allait faire le birdie sur le 17, et les trois hommes se retrouvaient à -4. 

Jordan Spieth, sur le par 5 du 18, frappa un drive impeccable, puis un deuxième coup presque parfait qui fit le tour du trou avant de s’immobiliser pour une position d’eagle. Jordan ne transforma pas, mais plaça sa balle à quelques centimètres du trou pour un birdie donné.

D. Johnson frappa un drive encore plus puissant et plus long, un deuxième coup tout aussi parfait, mais sa balle resta derrière le trou, en position inconfortable avec un putt en descente pas évident à réaliser pour l’eagle. Le problème est que DJ loupa le putt de retour pour envoyer les deux hommes en playoff.

spiethvictoire01

Ainsi Jordan Spieth est devenu le plus jeune joueur à remporter deux tournois majeurs depuis Gene Sarazen en 1922. A la veste verte qu’il a endossé au Tournoi des Maîtres à Augusta en avril, il ajoute le titre du championnat américain.

Le dernier à avoir réalisé cet exploit la même année : un certain Tiger Woods en 2002. Il est ainsi le sixième de l’histoire à réussir ce tour de force et ajoute son nom aux côtés de Jack Nicklaus, Arnold Palmer, Ben Hogan et Craig Wood, rien de moins.

Il est aussi le plus jeune à gagner cet US OPEN depuis Bob Jones, en 1923.

Lorsqu’il a soulevé le trophée argenté, Spieth peinait encore y croire.

C’est difficile en ce moment, très difficile, a-t-il lâché, exténué, en mentionnant qu’il s’était préparé au Playoff. Je suis encore surpris d’avoir gagné. Avec ce revirement de situation, je me sens mal pour Dustin.

Fabuleux dernier tour d’Adam Scott

Dimanche, Adam Scott a signé une carte de 64, la meilleure cette semaine avec 6 birdies pour aucun bogey.

J’ai été surpris par le terrain, il était plus court qu’à l’habitude, a-t-il mentionné alors que la distance de Chambers Bay était effectivement la plus courte de la semaine. J’ai réussi à en tirer avantage et je n’ai pas fait de désastre.

Retour gâché pour McIlroy

Le numéro un mondial, Rory McIlroy, a lui aussi réussit l’exploit de rentrer 6 birdies avant le 14, mais la belle dynamique s’est cassée avec deux bogeys sur les trous 15 et 17 pour un score total dans le par, 16 places de gagnées, et un top 10 finalement (T9)

J’avais une bonne chance de gagner, ça m’est passé par la tête au 13. J’avais pris un excellent rythme sur l’aller. Si j’avais pu faire des birdies aux 16e et 18e, j’aurais eu de bonnes chances. Mais les derniers trous n’ont pas été une réussite tout au long du tournoi.

Branden Grace

Branden était en très bonne position et jouait bien, mais un coup, un seul, aura ruiné ses chances de victoire. Au coude à coude avec Spieth, Branden craqua sur le 16, par 4 « facile » avec un coup embarqué hors limite, sous le grillage, à droite. Il sort avec un double bogey et plus aucun birdie sur la carte, la machine était cassée.

L’an prochain, l’US OPEN sera disputé au club Oakmont, en ­Pennsylvanie, du 16 au 19 juin.

 

A propos de LP

Golfeur passionné, curieux, je reste à votre disposition afin de répondre à vos questions ou suggestions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>