vendredi 10 juillet 2015
Informations sur le tournoi :
Accueil / News / Spieth et Reed prennent les commandes
spieth

Spieth et Reed prennent les commandes

UNIVERSITY PLACE, États-Unis

Jordan Spieth occupe de nouveau le sommet du leaderbord lors d’un tournoi majeur. Mais cette fois, il a de la compagnie.

Spieth a ramené une carte de 67, vendredi, et il partage le premier rang avec Patrick Reed après deux tours de l’US OPEN sur l’éprouvant parcours de Chambers Bay, dans le Nord-Ouest Pacifique.

Alors que Spieth se trouvait probablement à l’hôtel après avoir joué en matinée, Reed a commis un bogey sur le 18, sa balle s’arrêtant à quelques centimètres du trou, et il a ramené une carte de 69 après son premier tour en 66 jeudi.

Avec des scores identiques de 135, cinq sous le par, les deux Texans détiennent une avance d’un coup sur Dustin Johnson et sur le Sud-Africain Branden Grace. Après avoir amorcé la journée en tête, Johnson a connu une difficile fin de journée vendredi. À un certain moment, le gendre de Wayne Gretzky trônait seul en tête avec une fiche de moins -7. Mais après avoir commis des bogeys sur trois des cinq derniers trous, Johnson a dû se contenter d’un score de 71 après son 65 de jeudi. De son côté, Grace a joué 67 vendredi.

Comme il fallait s’y attendre après leurs difficiles premières journées de jeudi, Tiger Woods et Rickie Fowler ont tous deux été éliminés vendredi. Woods a dû se contenter d’un score de 76, à peine mieux que son 80 de la veille, pour un total de 156. Quant à Fowler, il a inscrit un score de 73 après avoir joué 81 jeudi.

Day s’affaisse

La journée de vendredi a par ailleurs été marquée par un incident inquiétant, lorsque l’Australien Jason Day a été victime d’étourdissements au point de s’effondrer au sol alors qu’il s’apprêtait à compléter son dernier trou.

Day, qui a déjà fait face à des problèmes liés au vertige, affichait un score de moins-3 pour l’ensemble du tournoi lorsqu’il s’est approché de sa balle, qui se trouvait dans la fosse de sable près du green du 9e trou, un par 3.

Soudainement, Day est tombé à sa gauche, tentant d’amortir sa chute avec ses mains. Sa tête a légèrement touchée  le sol et il est demeuré inconscient durant plusieurs secondes.

Je me suis retourné, et il était là, étendu

a raconté Spieth, l’un de ses deux partenaires de jeu.

Day est resté couché sur le dos pendant que des membres de l’équipe médicale prenaient soin de lui. Il a finalement réussi à se lever, avec de l’aide et toujours secoué, et a choisi de terminé son parcours.

Le populaire Australien a peiné pour se rendre dans la fosse de sable, ses mains tremblotantes. Day a expédié sa balle sur le green, mais a eu besoin de deux putts pour conclure le trou.

En soirée, Bud Martin, l’agent de Day a annoncé que l’Australien souffrait d’une maladie nommée « vertige positionnel paroxystique bénin », un vertige de type rotatoire qui survient soudainement et à la suite d’un changement de position de la tête.

Il a été traité par les médecins Robert Stoecker et Charles Souliere et il récupère confortablement. Son état de santé fait l’objet d’une étroite supervision, et il espère terminer le weekend.

a-t-il aussi précisé.

A propos de TEAM GZ

Golfeur passionné, curieux, je reste à votre disposition afin de répondre à vos questions ou suggestions.