mardi 28 juin 2016
Accueil / Les insolites Golf Zone / Les voitures au Japon
BMW-i8 golf zone

Les voitures au Japon

 

A Tokyo, nous avons croisé un nombre incalculable de très belles voitures. Les Japonais sont friands de belles sportives. Mais il y aussi beaucoup de voitures japonaises que nous n’avions jamais vu en France. Le Japon est le premier marché au monde de par sa grandeur. Plus de 150 mln de voitures de tourisme sont en usage des japonais, chaque famille japonaise possède deux voitures minimum.

La première chose à savoir, c’est que le marché automobile japonais laisse très peu de place aux marques étrangères. En voyage au Japon, vous rencontrez très peu de Renault (malgré l’accord avec Nissan), Peugeot, Citroen, Audi, Opel, Ford, BMW, Seat et autres marques internationales.

Celles qui trustent les ventes sont donc les Honda, Toyota, Daihatsu, Mitsubishi, Suzuki, Mazda, Nissan, Lexus… On trouve également beaucoup de camionnettes Isuzu. Il y a aussi le fameux modèle Crown de Toyota, utilisé par la majorité des taxis au Japon.

Le parc automobile japonais a tendance à se renouveler assez vite, car l’entretien d’une voiture au Japon coûte très cher, notamment l’équivalent du contrôle technique. Celui-ci coûte de 100 à 200.000¥ (1400€) et doit être réitéré chaque année, dès que le véhicule atteint une durée de vie de 5 ans. C’est une des raisons qui expliquent la force du train au Japon.

Hormis le fait que les voitures au Japon se conduisent sur la voie de gauche (le volant se trouvant alors du côté droit de la voiture), la conduite au Japon n’est pas chose difficile, ni dangereuse, car les routes sont bien entretenues, la signalétique abondante, et les conducteurs courtois et prévenants.

Les panneaux, qui correspondent à la plupart des standards internationaux, sont généralement en anglais en plus du japonais. Seules les zones rurales peuvent faire exception à la règle.

Dans les grandes villes comme à Tokyo, certains grands axes ont de nombreuses voies à emprunter selon la direction où aller. Dans la mesure du possible, il est préférable de prévoir à l’avance dans quelle direction aller, afin de ne pas avoir à changer de voie au dernier moment, ce qui est interdit dans certains cas, et difficile à entreprendre lorsqu’il y a beaucoup de voitures qui attendent en ligne.

La totalité du territoire japonais est équipé d’autoroutes, sur un réseau de plus de 7,000 km. Ce réseau lie sans interruption Aomori dans le nord de Honshu à Kagoshima dans le sud de Kyushu, en incluant également l’île de Shikoku. Bien que non reliées au réseau Honshu-Kyushu-Shikoku, les îles de Okinawa et de Hokkaido sont également munies de leurs autoroutes.

La plupart des autoroutes au Japon sont dotées de 2 voies dans chaque sens, mais il n’est pas rare de trouver des endroits avec 3 voies aux abords des grandes villes ou bien une voie dans les zones étroites (tunnels, montagnes, etc.).

La limite de vitesse y est de 100km/h en temps normal. Il existe également une limite inférieure de vitesse de 50km/h. On peut trouver des aires de repos environ tous les 50 à 80 km, et des aires de parking tous les 15 à 20 km.

voitures Tokyo

 

A propos de TEAM GZ

Nous sommes à votre écoute ! Les commentaires et suggestions des utilisateurs jouent un rôle fondamental pour nous aider à progresser. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour partager vos idées !