image
Golf Zone
A la une

Stenson et le dopage : il faut être ferme

bgffg

Henrik Stenson a ouvert à Innisbrook le Valspar Championship avec un 67, - 4, ce qui le met deux coups derrière le leader, Brian Davis. Le n° 3 mondial est un habitué de ce type de score, bien sûr, mais il a tout de même été interrogé sur les polémiques récentes sur le dépistage des drogues sur le circuit.

John Daly avait allumé la mèche en affirmant que les tests étaient un « big joke ». Qu’en pense Stenson ?

Seriez-vous d’accord pour être contrôlé en cas de victoire au Deutsche Bank ou la semaine suivante ?

« Lors des Jeux Olympiques, le vainqueur est toujours contrôlé. Pourquoi pas nous ? Je ne serais pas contre. Evidemment, cela pend de ce que vous contrôlez. Il y a des règles pour tout, et il faut savoir ce que l’on contrôle. Le Viagra par exemple, cela pourrait augmenter vos performances ? Je ne sais pas. Et à part cela ? Je ne sais pas ce que l’on pourrait prendre d’autre pour améliorer ses performances au golf. « 

Et si votre partie dure plus de quatre heures, vous pourriez appeler votre pro-shop pour ravitailler… ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :