Golf Zone
A la une

Padraig renvoie l’ascenseur

L’an dernier, Padraig Harrington était si en difficulté avec son jeu et son classement qu’il a perdu son statut sur le PGA Tour, pour la première fois de sa carrière. Il a écrit à tous les tournois pour obtenir une exemption et a été invité partout, sauf au CIMB Classic en Malaisie. Certains tournois ont même répondu dans l’heure qui suivait pour lui confirmer qu’il était le bienvenu.

Sa victoire au Honda Classic l’a complètement remis en selle. Elle lui garantit une place au Masters jusqu’en 2017, et il va maintenant être très occupé.

Il avait en effet reçu des exemptions pour le Valspar Championship, l’Arnold Palmer Invitational, le Valero Texas Open et le Shell Houston Open. Cela fait du boulot avant le Masters, qui va s’enchaîner aussitôt après. Mais à la question : « Ferez-vous sauter un ou plusieurs de ces tournois ? », sa réponse a été claire :

« J’ai quatre invitations dans les quatre prochaines semaines, et je me suis engagé. Jai assurés les organisateurs de ces tournois que s’ils m’invitaient, ils pouvaient compter sur ma présence. Je ne vais pas changer maintenant. Ce sont des dettes d’honneur. »

Padraig Harrington a joué 35 tournois l’an dernier, il est probable que ce nombre augmente considérablement cette année, parce qu’il s’est engagé où il a pu et qu’il est maintenant qualifié pour deux World Golf Championships, les Masters et le Players Championship. Sans compter les tournois européens qu’il veut disputer pour garder sa carte.

Par contre, il n’était pas qualifié pour le Cadillac Championship au Doral cette semaine, ce qui lui a permis de rentrer en Irlande pour ramener son trophée et prendre un repos mérité… avant de s’y remettre à fond, et pour un bout de temps.

C’est la rançon du succès, et il ne se plaint pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>