image
Golf Zone
A la une

Golf et Thalasso de Pléneuf Val-André, « la mer pour partenaire »

« Spectaculaire et impressionnant» sont les qualificatifs qui reviennent le plus souvent dans les commentaires des golfeurs découvrant le Golf de Pléneuf – Val-André, classé par la PGA parmi le top 20 des plus beaux golfs de France.

Nous sommes sur la côte d’Emeraude, le parcours surplombe une immense plage de sable, la longe un moment, puis s’en éloigne pour revenir en bord de mer, encore et toujours. Même s’il s’abaisse en certains endroits jusqu’au niveau de  l’océan, ce golf tient à la fois du parcours de falaise et du véritable links. Cette variété dans le tracé met le joueur en état d’alerte permanente. L’on passe ainsi du plat aux vallons, des pics au rivage, des genêts aux arbres. Et surtout, comme sur tous les golfs de bord de mer, le vent est une des composantes majeures de l’expérience, et vous ne jouerez jamais deux fois le même parcours. Certains trous en aveugle deviennent très tactiques dès que la brise de mer s’en mêle, évidemment.

Ce par 72 de 5978 mètres s’aborde donc avec précaution, mais la prudence, la lucidité et la modestie figurent parmi les qualités essentielles des golfeurs, surtout lorsqu’ils abordent ces parcours de bord de mer à fort caractère.

Sur la première partie, mieux vaut rester en défense car attention aux surprises. Le  trou n°1 en dog-leg droit et en descente est un bon échauffement, et l’aller tout entier est comme un apéritif avant d’aborder les trous signatures, le 10 et le 11, absolument époustouflants.  Sur le court par 4 du 10, vous avez le plaisir magnifique de l’océan tout proche.  N’écoutez surtout pas le chant des sirènes, car le second coup est tout à fait délicat. Mais c’est surtout le 11 qui a fait la réputation du parcours, puisqu’il a été élu parmi les 500 plus beaux trous de golf au monde par les professionnels ! Le tee de départ de ce par 5 de 478 mètres se situe tout en haut de la falaise sur un piton rocheux, et le green est en contrebas tout au bord de la plage, au niveau de la mer. Le dénivelé est vertigineux, l’expérience est unique.  A lui seul, ce trou vaut le déplacement à Pléneuf. Du 12 au 18, le retour est technique et la personnalité du parcours, délicat et passionnant, s’exprime jusqu’au dernier putt du dernier trou. Rien n’est donné, et le dernier green peut réserver des surprises, certains joueurs du Challenge Tour peuvent en témoigner.

Golf-de-Pléneuf-Val-André-Plan-du-Parcours-400x400

Le golf de Pléneuf accueille en effet  depuis 2007 le deuxième plus important des tournois professionnels organisés en France, l’Open Blue Green Côtes d’Armor Bretagne. Cette année encore, 150 joueurs de 20 nationalités différentes s’y sont donné rendez-vous. « C’est un grand événement pour toute la région, qui nous oblige à l’excellence. », affirme Laurent Jouanno, le directeur du golf. Avant de devenir une étape incontournable du Challenge Tour depuis 2007, le club a accueilli deux Championnats nationaux, trois étapes de l’Alps Tour entre 2002 et 2006. C’est dire le dynamisme de l’équipe de Pléneuf Val André et la qualité constante de ce  parcours de championnat. Victor DUBUISSON,  Alexander LEVY,  Nicolas COLSAERTS et la star de la Ryder Cup Jamie DONALDSON ont foulé à l’occasion de ces tournois les fairways du golf de Pléneuf. Et tous les joueurs interrogés à l’occasion de ces événements ont affirmé prendre un véritable plaisir à jouer ce parcours de caractère et à passer une semaine chez ces irréductibles Bretons, dans une ambiance à la fois conviviale et chaleureuse.

Le bar-restaurant offre une vue sur l’océan à couper le souffle, et l’on annonce pour le mois de juin une rénovation complète de ce club-house. Depuis le mois de mai dernier, c’est Maxime Crouzil, le chef étoilé du restaurant gastronomique l’Ecrin, à Plancoët, qui a repris la partie restauration du club. Il ne propose pas sa carte gastronomique, mais une carte sportive avec une orientation bistrot, issue de la cuisine traditionnelle française, mais revisitée par le chef, et « totalement préparée à base de produits frais et de saison, entièrement travaillés sur place. » Une référence.

Faites confiance aux joueurs de toute la région Bretagne, qui évoquent Val-André avec enthousiasme et se déplacent régulièrement pour jouer ce parcours, technique et beau, qui condense tous les plaisirs du golf breton. Un panorama époustouflant dans un site parfaitement sauvage et préservé, un parcours de caractère parfaitement entretenu, un accueil de grande qualité, une restauration d’exception avec une cuisine « produite en Bretagne ». Tous les atouts sont là, et bien là.

Pléneuf Val-André est bien l’un des plus beaux parcours de France, à consommer sans modération.

Pour voir le site web du golf cliquez ici

Le SPA marin du Val-André, une vague de bien-être pour vous submerger

On m’avait souvent parlé de la beauté de cette partie de la côte bretonne, mais en arrivant à Pléneuf, je suis fascinée par la splendeur du cadre. Pléneuf, c’est d’abord une nature sauvage, préservée, et une immense plage de sable fin longée par le golf. Plus loin, on devine des sentiers côtiers permettant de découvrir à son rythme des panoramas  incroyables autour de Pléneuf ou de Port-Dahouet.


Au bord de la plage, je découvre ma destination, le SPA marin du Val-André (Thalasso Resort ****).  Le Spa Marin du Val-André est devenu le nouveau lieu incontournable de la Thalassothérapie bretonne avec son accès direct à la mer et ses équipements haut de gamme. Tout a été conçu dans cet établissement avec un double objectif : mettre en valeur le charme unique de l’endroit et offrir aux visiteurs un bien-être optimal.


Pour profiter du site, le spectacle de l’océan est partout présent, de la terrasse, du Spa, du restaurant et de la plupart des chambres. La signature de l’endroit est le Deck, une terrasse de 900 m2 où l’on peut  bronzer, lire, rêver ou simplement admirer la beauté incroyable de ce site unique et typiquement breton.  Aux beaux jours, l’on  peut aussi y savourer salades, crudités, poissons ou viandes grillées, en toute décontraction

Pour la (re)mise en forme, le plaisir, le confort et le bien-être sont partout au rendez-vous, aussi bien dans l’hôtel que dans l’établissement de soins.


Françoise, la directrice de la Thalasso, me fait visiter les lieux avec un enthousiasme communicatif. Elle m’explique que  le Spa marin du Val-André offre une vraie rencontre entre l’univers de la thalasso et celui du Spa. Il s’étend sur plus de 2000 m2, compte dix-sept cabines de soins « esthétiques » et « hydrothérapies », un bassin hydroactif d’eau de mer chauffée, un couloir de nage, deux espaces hammam, une salle cardio-fitness high tech, vue sur mer et coach sportif à disposition,  une salle de relaxation et d’arômathérapie, un « corner » cosmétique, un espace beauté… Bref un lieu complet, entièrement dédié au bien-être, et une équipe d’experts chargés de concocter un programme adapté à chaque visiteur.

Au fil de la visite, je découvre en effet des équipements magnifiques, très modernes et tout neufs… Et partout une même impression de calme et de sérénité qui se dégage du lieu, grâce  aussi à la présence discrète d’un personnel souriant et attentif. Un hâvre de paix et de tranquillité, idéal pour les séjours anti-stress.



Un petit tour ensuite sur le toit de la thalasso, où se trouve un immense solarium avec vue sur l’océan, un endroit magique. Dommage, en ces jours d’automne, le temps ne se prête plus à un petit bain de soleil.


Mais peu importe, parce que  pour le Spa, c’est toujours le bon moment ! Après le pur plaisir d’un détour par le SPA face à la mer, je rencontre dans la salle de sport contiguë  le coach sportif, qui m’indique qu’une cure spécifique élaborée par les spécialistes est proposée aux golfeurs qui le souhaitent.

De retour dans ma chambre très spacieuse, à la décoration moderne et épurée et aux équipements d’une extrême qualité, je profite à nouveau de la vue sur mer grâce à un petit balcon qui me permet d’ouvrir tous ses sens à la présence de l’océan, toujours et encore. Les couleurs, les senteurs marines, le bercement du bruit des vagues, j’attends avec impatience de découvrir les saveurs océanes.

yfrè-r

Le « S », le restaurant, propose en effet des plats authentiques de la mer, cuisinés de façon équilibrée et raffinée. D’abord le cadre : face à la mer, c’est vraiment un très bel endroit, propice à la convivialité d’un dîner entre amis ou en famille. Ensuite la carte, très complète et très originale, car le chef cuisine en priorité les spécialités de la mer selon son inspiration et en fonction des beaux produits du jour. Une cuisine personnelle, naturelle et élégante. Je me retourne vers mes voisins, car je les entends faire l’éloge de la cuisine et des talents du chef. Lorsque j’interroge à ce propos le maître d’hôtel, il m’avoue qu’en fait le chef est stressé. Je suis étonné, c’est la première personne qui avoue son inquiétude dans cet endroit pourtant si propice à la sérénité. En fait, on m’explique qu’il vient de se qualifier pour la demi-finale du meilleur ouvrier de France,  catégorie «Gastronomie ». Tout s’explique, l’extrême qualité de la cuisine et le stress du chef! Ce restaurant, le “S”, est en tout cas une belle découverte, à partager.

Mr Tatu,  le directeur de l’établissement, m’explique enfin que des appartements sont également proposés derrière l’hôtel, que des salons fonctionnels face à la plage permettent d’organiser des événements, des meetings, des réunions d’entreprises, des lancements de produits et même des rencontres familiales.

Le Spa marin du Val-André, une harmonie et un bien-être retrouvés dans une nature authentique, tonique et apprivoisée.

Pour vour rendre sur le site de l’hôtel cliquez ici 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :