image
Golf Zone
A la une

Ryder Cup, une première

Si vous avez manqué les premières minutes de cette Ryder Cup qui s’annonce explosive, voici quelques anecdotes et faits marquants de Gleneagles à 7h35 locales (8h35 pour nous),

 

Bubba avait promis qu’il ne le ferait plus, mais il n’a pu s’empêcher de haranguer ses fans au départ du tee n° 1. Incorrigible, mais en même temps bien sympa pour dédramatiser l’atmosphère, car les fans américains étaient évidemment très minoritaires.

Avec son ton inimitable (et pourtant imité par quelques joueurs facétieux), le starter Ivor Robson a annoncé le premier joueur, Bub- ba Wats-on ! Sauf que c’était Webb Simpson. La boulette. Du coup, Webb Simpson a gratté son tee-shot d’engagement, atteignant à peine le fairway.

A part cela, on a entendu toutes sortes de chansons ou de cris d’encouragement des fans européens, plus ou moins bien inspirés. A décoder avec la musique qui va avec…

Pour Ian Poulter : “Walking in a Poulter wonderland…”

Pour Thomas Bjorn : “Bjorn beats the USA…”

Pour Stephen Gallacher :: “There’s only one Stevie G…”

Pour Martin Kaymer : “Kaymer, Kaymer, Kaymer, Kaymer chameleon…”

Pendant ce temps, Michael Jordan, fan absolu de l’équipe américaine, se faisait un petit selfie souvenir avec le vice-capitaine européen Miguel-Angel Jimenez.

Et c’est parti pour le show!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>