Golf Zone
A la une

Les Européens vraiment sur leur terrain?

Après enquête, le parcours de Gleneagles ne serait pas si favorable à l’équipe européenne qu’on pourrait le penser. La plupart des joueurs européens ne sont pas si familiers que cela des lieux. Trois d’entre eux peuvent dire qu’ils connaissent bien le parcours, deux l’ont seulement joué une fois, un ne l’a jamais joué, et deux ne l’aiment pas du tout.

Sans surprise, c’est l’Ecossais Stephen Gallacher qui a la plus grande expérience de Gleneagles. Il vit à 50 km du parcours et a joué tous les tournois de l’European Tour à Gleneagles depuis 1999. Il a donc joué 47 fois le parcours en tournoi, et devra donner un peu de ses tuyaux à Sergio Garcia, qui ne l’a jamais joué.

Rory McIlroy et Martin Kaymer ont joué une fois Gleneagles, à l’occasion du Johnny Walker Championship en 2008. Ils ont manqué le cut tous les deux.

Lee Westwood, Victor Dubuisson, Graeme McDowell and Ian Poulter ont joué trois fois Gleneagles. La dernière fois pour Lee Westwood, c’était en 2008, et il avait avoué ne pas aimer du tout le parcours.  Mais ce n’est rien à côté de Ian Poulter. Il n’a pas joué le parcours depuis 2003, il n’a jamais passé un cut (0 sur 3) et a une moyenne de scores de 77,5 !

Justin Rose et Henrik Stenson ont fait chacun quatre visites à Gleneagles, mais la dernière du Suédois date d’il y a dix ans, celle de l’Anglais un peu plus récente date de 2008.

Thomas Bjorn et Jamie Donaldson ont joué respectivement six et sept fois le Johnny Walker, et Thomas Bjorn y a eu le plus de succès parce qu’il l’a remporté en 2011.

Les records des membres de l’équipe européenne à Gleneagles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>