image
Golf Zone
A la une

Rory en délicatesse avec son putting

Hier samedi, Rory McIlroy a assuré que ce n’était ni un manque de motivation ni les relents de sa semaine de folie post-PGA qui pouvaient explique ses résultats en demi-teinte au Barclays, mais son niveau très irrégulier au putting.

Alors qu’il avait fait un second tour à 65 et qu’il venait de rendre un carte de 70, il a paradoxalement affirmé : « Aujourd’hui, j’ai joué exactement comme hier. » Et il a ajouté : « Mais je n’ai pas rentré un putt. J’ai quelques problèmes avec la vitesse des greens, et lorsque j’ai la longueur, je ne trouve pas la bonne ligne. »

Quand on lui a suggéré qu’il pouvait être épuisé par la fatigue accumulée ces dernières semaines où il a remporté trois titres, il a répliqué :

« Non, je ne le pense pas, je suis dans un bon état de fraîcheur physique et mentale, et mon jeu est resté en place. Je ne suis pas fatigable, tant que je peux me reposer et dormir convenablement. Si mes résultats cette semaine sont irréguliers, c’est que mes trois scores ont trop dépendu de mon niveau de putting : mauvais le premier jour, bon le second. Aujourd’hui, c’était convenable, mais rien n’entrait. »

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :