image
Golf Zone
A la une

La chronique du pro : Pourquoi Gaspillez-vous votre temps sur le Green ?

  Cherchant toujours des façons d’aider les joueurs à devenir plus compétent tant sur le terrain de golf que dans leur temps d’entrainement,  je suis enthousiasmé d’avoir lu un des meilleurs livres jamais écrits sur le sujet d’amélioration du golf, « Every Shot Counts » (Tous les Coups Comptent) de Mark Broadie et si vous voulez élever votre jeu à un autre niveau, je vous recommande fortement de trouver le temps de le lire.

« Every Shot Counts », c’est l’histoire de comment les statistiques de golf conventionnelles, que nous avons tous regardé à un moment ou un autre, peuvent induire en erreur et peuvent gêner votre amélioration. Un très bon exemple dans le livre est quand Brody parle de la statistique des putts par tour et comment elles peuvent être faussées.

Pensez que : la statistique des putts par tour ne prend pas en compte le fait que beaucoup des putts d’un joueur pourraient venir après un chip, pas d’un coup de fer au green et elle ne donne pas non plus la longueur du putt.

Brody suggère beaucoup d’autres façons de regarder le putting, de manières d’améliorer votre approche et d’améliorer vos scores.

Je voudrais vous montrer, ici, comment vous entraînez votre putting et que vous faite cela de telle façon que vous ne vous améliorez pas aussi vite que vous ne le pourriez, voire que vous ne vous amélioriez pas du tout!

Il y a deux objectifs sur lesquels chaque joueur devrait se concentrer quand il travaille son putting :

1.      Putter plus souvent des distances statistiques qui signifient quelque chose de réaliste pour son niveau de jeu.

2.      L’élimination des trois putts des distances statistiques qui signifient quelque chose de réaliste pour son niveau de jeu.

Voici un tableau qui montre que les probabilités de réussite d’un putt de différentes distances dépendant du niveau de jeu du joueur:

Quelques chiffres …

 

  • Pour tous types de joueur, un putt sous les 60cm est presque garanti d’être réaliser.
  • Pour les meilleurs joueurs, des putts de 90cm sont aussi presque garanti d’être réaliser à moins que quelque chose d’exceptionnel arrive.
  • Pour les joueurs de 18 de Hcp, les putts de 90cm commencent à devenir une question …(84% de réussite).
  • Entre 1m50 et 2m40, la statistique de réussite du putt d’un joueur du tour baisse radicalement.
  • Toujours entre 1m50 et 2m40, un joueur scratch commence à montrer des faiblesses dans son putting.
  • Au-delà de 1m50, les joueurs 18 de Hcp ont une grande difficulté à faire un 1putt, leurs chances sont de 50% !!!
  • A 3m, un joueur du tour ne réalise QUE 40% de ses putts.
  • A 6m, un joueur 18 de Hcp est plus que moitié moins bon qu’un joueur scratch, mais la différence entre un joueur scratch et un joueur du tour est aux alentours de 1%.

 

Les chiffres montrent que les joueurs 18 de hcp devraient plus s’entraîner sur des putts entre 1m20 et 3m et devraient arrêter de faire de trop longs putts tout en maintenant comme objectif principal d’entretenir leur moyenne de 1 putt entre 60 et 90cm.

Voici un tableau qui montre les probabilités des joueurs de différents niveaux à avoir un 3putts à différentes distances :

Quelques chiffres plus en détail…

 

  • Les putts faits entre 6 et 9m sont essentiellement une perte de temps pour les joueurs scratch
  • La définition de long putt pour un 18 de hcp devrait commencer à 6 ou 7m.
  • Pour les Pros et les joueurs scratch, la définition du long putt devrait commencer à partir de 12m.
  • A partir de 15m, le golfeur moyen joue 3 putts.

Petit résumé de tout ça :

Le tour pro ne doit pas beaucoup s’inquiéter jusqu’à ce qu’il n’arrive à 15 m et s’il a une balle à l’intérieur des 2m50 il a une très bonne chance de convertir un 1putt.

Deuxièmement, sur des greens du tour normaux (peut être pas à Augusta), un pro ne devrait pas avoir autant d’ennuis en mettant la balle dans 2-3m même sur les putts avec des pentes difficiles, il a toujours une bonne chance de le convertir voir avoir deux putts maximum.

Sur base des données, un pro devrait travailler sur des putts de 2-3m aussi bien que extérieur à 15m afin d’exploiter ces distances plus efficacement.

Aussi, vous pouvez voir qu’autour des 12-15 m, un pro doit se concentrer sur le fait de mettre la balle près trou.

Cependant, ces joueurs ont une marge de sécurité que vous ne verrez pas avec des joueurs moyens.

Les joueurs moyens réussissent les putts à l’intérieur de 1m50 seulement 66% du temps. C’est pourquoi les joueurs moyens devraient se concentrer à devenir de meilleurs putters sur les putts courts dans la gamme de 1m50 à 3m. Ces putts seront beaucoup plus importants pour leur score que les putts qu’ils font de 5 et 15 m.

Les joueurs moyens devraient commencer immédiatement leur entraînement sur des putts de 5-6m, s’assurant qu’ils aient la sensation appropriée pour placer la balle près du trou de distances plus longues.

Rappelez-vous que la compétence des joueurs moyens, dans des distances plus courtes, est essentiellement performante à partir du moment où ils obtiennent une balle dans les 1m50 du trou, au delà de cette distance ils manqueront plus de la moitié de leurs deuxièmes putts.

Donc une clé pour les joueurs moyens est de devenir plus compétents et performants de 1m50 à 3 m pour qu’ils aient une meilleure chance sur de plus longues distances. Si vous êtes un joueur moyen et si vous ne parvenez pas à mettre vos putts de 10-12m dans un cercle de 1m50 autour du trou, vos chances de deux putts diminuent drastiquement. C’est la pression que met la faiblesse d’un putting court sur le joueur moyen.

J’espère que vous avez compris l’importance et la manière d’utiliser les stats. Vous pouvez aussi planifier des entraînements ou une analyse de votre putting avec les graphiques et les données fournies par le livre de Mark Broadie.

Le livre reprend aussi des stats pour toutes les parties du jeu que vous trouverez utile, mais la partie sur le 1putt et 3putt est très très intéressante.

J’espère que cet article vous fera exploiter au mieux votre entraînement et améliorer un peu vos scores.

FI

Pour joindre l’auteur cliquez ici 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :