Image
Golf Zone
A la une

Rickie qui ?

Est-il besoin de présenter Rickie Fowler, qui atteint cette année les sommets dans tous les Majeurs avec une grande régularité (5ème au Masters, 2ème à l’US Open…) et qui va disputer aujourd’hui, pour la gagne,  la dernière partie de l’Open en compagnie de Rory ?

Derrière le golfeur surdoué et le jeune homme flashy à la casquette haute et plate, nous avons découvert en Rickie Fowler une personne surprenante et intéressante, à la fois méconnue, profonde et énigmatique, dont voici les cinq caractères essentiels.

Son histoire de golfeur d’abord, de champion extrêmement précoce. Il dominait tellement les compétitions de jeunes locales puis régionales que c’en était presque effrayant. Il a joué 62 lors d’un tournoi interlycées en Californie du Sud, puis joua 64 pour remporter le titre régional. En Oklahoma, il devint le premier étudiant de première année à remporter le titre de Joueur NCAA de l’année.

Son ascendance aussi est étonnante et multiculturelle. Son nom complet est Rick Yutaka Fowler. Il a du sang japonais par son grand-père Yutaka, mais il a aussi des ancêtres Navajos. Il a d’ailleurs créé une fondation en 2011 pour aider ces communautés.

Des convictions fortes guident sa vie d’homme. Il ne boit pas d’alcool et est assidu aux cérémonies religieuses proposées par le PGA Tour. Vous l’y trouverez régulièrement en compagnie de Webb Simpson, de Ben Crane et de Bubba Watson. Durant la Ryder Cup 2010, il avait même marqué ses balles de golf de versets de la Bible.

Il est fan absolu de motocross, de golf et de son état d’Oklahoma. Sa carrière de motocross s’acheva très tôt, à l’âge de 15 ans, quand il se fracassa le pied en trois morceaux. C’est alors qu’il se consacra entièrement au golf. Quant à l’Etat d’Oklahoma, il a toujours l’écusson de l’Université sur son sac, il porte des vêtements orange chaque dimanche en hommage à ses couleurs, et ses fers Cobra sont de couleur orange. C’est dire son attachement à ses racines.

Après avoir résidé à Las Vegas, il a choisi un lieu de villégiature moins agité. Il s’agit de Jupiter Island, en Floride, où résident aussi Tiger Woods, Rory McIlroy et tant d’autres golfeurs. Il est membre du Medalist Club et a même donné son nom à un sandwich dans une épicerie locale : jambon, dinde, bacon et un fromage du Piémont, le Provolone.

Tel est l’excellent Rickie Fowler, néo-moustachu, dont la rencontre avec Btuch Harmon semble avoir boosté la jeune carrière, une des stars absolues de cette saison 2014.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :