Image
Golf Zone
A la une

And the winner is…

Le vainqueur du British cette semaine n’emportera pas seulement le pichet et un joli chèque, il risque bien de devenir n°1 mondial de golf. Cinq joueurs peuvent prétendre à cet honneur.

A tout seigneur tout honneur, le tenant actuel Adam Scott garde évidemment son titre avec une victoire. Et il a même un peu de marge : en finissant dans les trois premiers, il est assuré de conserver sa couronne.

Mais si Adam Scott manque le top 3, cela ouvre les opportunités suivantes :

Bubba Watson devient n°1 s’il gagne et que Scott termine au-delà de la quinzième place.

Justin Rose devient n°1 s’il gagne et que Scott finit au-delà de la sixième place.

Henrik Stenson devient n°1

  • s’il gagne et que Scott finit au-delà de la troisième place
  • s’il finit seul second, que Scott finit au-delà de la 17ème place et que ni Watson ni Rose ne gagne.
  • s’il finit second ex-aequo, que Scott rate le cut et que Watson, Rose et Jason Day ne gagnent pas.

Jason Day devient n°1 s’il gagne, que Scott finit au-delà de la 21ème place et que Stenson finit au-delà de la seconde place seul.

Ouf ! Vivement dimanche !

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :