Image
Golf Zone
A la une

Trop fashion !

L’Open est le classique de la mi-saison, et l’Angleterre est toujours en avance d’une mode. Le tournoi so british a toujours inspiré les plus « fashionables » des joueurs, qui tentent de capter l’esprit des lieux par leurs choix vestimentaires, avec plus ou moins de réussite il faut l’avouer. Alors, pour le meilleur et pour le pire, voici quelques tentatives plus ou moins discrètes de se mettre dans le move.

Nick Faldo

Entre 1987 et 1992, l’Anglais Nick Faldo a remporté cinq Majeurs, dont trois pichets, l’Open et le Masters la meme année (1990). C’est lui aussi qui a lancé la mode Pringle of Scotland, auquel il est resté fidèle plus de vingt ans. La classe cachemire…

John Daly

Tenue de soirée exigée… Il ne faut pas le dire deux fois à John Daly, qui est venu avec son blazer Loudmouth Golf et sa tête des bons jours. Pour égayer ( ?) vos soirées golfiques, mais il faut savoir que Loudmouth signifie « Grande gueule ».…

Jack Nicklaus

Là, on est dans l’icône, le mythe, le pull légende. Les vêtements sont évidemment dépendants des circonstances dans lesquelles on les porte. Si ce magnifique pull mérinos à motifs Jacquard est resté dans l’histoire du golf, c’est qu’il rappelle la magnifique victoire de Jack Nicklaus à l’Open 1978. Une collection commémo a été créée par Nicklaus Sportswear, et ce pull était évidemment en bonne place.

Seve Ballesteros

Peu d’hommes dégageaient autant de style et de panache sur un parcours que le grand Seve. Quand on se remémore sa deuxième place en 1976, à 19 ans, ou sa victoire au Royal Lytham and St Annes en 1979, c’est ce pull Slazenger qui vient tout de suite à l’esprit. El Magnifico.

Per-Ulrik Johannson

Le Suédois Per-Ulrik Johannson a commencé sa carrière aux US, puis est revenu en Europe, avant de repartir en 2000 sur le PGA Tour. En 1995, à l’Open où il termina 15ème, Johannson a laissé sa marque en créant la mode de la casquette à l’envers.

Jesper Parnevik

A propos de casquette et de Suédois, voici Jesper Parnevik. Cinq Top 10 à l’Open, ont mis son visage en pleine lumière. Ce look et cette casquette si particulière n’ont pas vraiment fait école parmi les joueurs ou les supporters du Suédois, mais l’on a cette image de Parnevik à la drôle de casquette bien ancrée en nous. Le style, c’est l’homme.

Doug Sanders

Voici maintenant “Le paon des fairways”, au stytle flamboyant. Il finit second en 1966, et sa tenue pourpre en 1970 fait encore jaser…

Ian Poulter

Avant de créer sa ligne IJP Design, Ian poulter en a choqué plus d’un à l’Open Championship 2004, quand il a arboré un discret pantalon fait dans l’Union Jack. Et encore, on ne vous parle pas de la casquette… Provoc ?

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :