Image
Golf Zone
A la une

Fini de jouer !

Alors que jusque là le British Open était l’occasion pour les joueurs de parier sur les résultats de façon tout à fait légale, les participants ont été informés que tout pari cette semaine à Hoylake était absolument prohibé. Chaque participant va devoir s’engager à ne pas parier un sou en signant un document ad hoc.

En effet, bien que le PGA Tour et l’European Tour aient tous deux interdit aux joueurs de parier sur les tournois, les participants à l’Open ont été souvent vus les années passées dans les salles de paris. C’est que si les paris sportifs sont encadrés aux USA et dans beaucoup d’autres pays,  ils sont entièrement libres en Angleterre, et les salles de paris sont légion dans toutes les rues anglaises, y compris celles jouxtant le Royal Liverpool où se déroulera l’Open pour la 12ème fois. Trop tentant !

Un  (ex)parieur anonyme a tout de même signalé que vu la dotation du tournoi (l’an dernier, près de 9 millions de dollars, dont 1,4 au vainqueur Phil Mickelson), ce genre de pratique intéressait plus les caddies que les joueurs. On prend note.

Chut ! Pour info, on trouve à 16 contre 1 Adam Scott, Henrik Stenson et Justin Rose, suivis par Rory Mc Ilroy à 20 contre 1. Phil Mickelson et Tiger Woods sont dans un groupe autour de 25 contre 1. Mais ne le leur dites pas, ils n’ont pas le droit.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :