Image
Golf Zone
A la une

Phil MICKELSON fan du pichet

En juillet dernier, après avoir remporté la belle cruche à vin en étain à l’Open Championship, Phil Mickelson a célébré sa victoire comme on doit le faire. Un de ses amis y a vidé une bouteille de Romanée Conti 1990 (40000 dollars la bouteille quand même, sans être vulgaire) et ils ont dégusté le plaisir mêlé de la victoire et du bon vin. « ll faut traiter le pichet avec respect, et lui délivrer les honneurs dus à son rang. », a-t-il affirmé hier lundi dans un sourire. Phil a également affirmé qu’il ne connaissait rien de ce vin quand il l’a bu, mais apparemment, il a estimé qu’il valait largement son prix.

Toute l’année, il a traité le pichet un peu comme le font  les vainqueurs de la coupe de France de foot. Il a fait des photos avec sa famille, y a fait boire ses amis, l’a montré à tous ses partenaires et connaissances… L’objet est devenu un important vecteur d’émotion, bien plus que la veste verte dont la convivialité est plus discutable.

« Vous ne pouvez pas faire grand-chose de la veste verte, à part de temps en temps tirer sur les revers du col. Par contre, boire dans la coupe, la tenir, faire des photos avec elle en font un objet d’émotion partagée, et c’est très bien ainsi. »

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :