Image
Golf Zone
A la une

Brandir le pichet, cela change un homme !

Phil Mickelson a dû céder son titre du Scottish Open à Justin Rose, mais il reste tout à fait confiant pour le British la semaine prochaine, après son 65 du dernier tour à Aberdeen qui l’a mis à – 8 au total, huit coups derrière le vainqueur.

De quoi le mettre en confiance, d’autant que son expérience des links est plus importante, et que le plus dur est fait :

« Je sentais les dernières années la pression avant l’Open, parce que je ne l’avais jamais gagné. Maintenant que j’ai brandi le pichet, tout me semble différent. La pression a disparu, je ne me demande plus si je suis capable de le faire, je l’ai déjà fait. »

« Je me sens mieux que lorsque je suis arrivé la semaine dernière. Grand jeu, petit jeu, putting, j’ai bien repris confiance dans tous les compartiments du jeu. Même si à l’arrivée je n’ai pas eu les résultats que j’escomptais, ce fut tout de même une bonne semaine pour moi.»

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :