Image
Golf Zone
A la une

Le 4 juillet, le Lt Hurley fête à sa manière l’Independance Day

Le 4 juillet 1776, Thomas Jefferson proposait à la signature du Congrès la déclaration d’Indépendance des Etats-Unis d’Amérique. Depuis, c’est fête nationale, et c’est l’occasion de toutes sortes de festivités et de célébrations.

Au Greenbrier, le leader du jour est parfaitement en phase avec cet anniversaire. Billy Hurley III est en effet le seul golfeur à avoir fait la Naval Academy et à avoir servi dans la Marine américaine pendant cinq ans, avant de jouer au golf à plein temps. Son double rêve d’enfance était de devenir soldat dans la Marine américaine et de jouer le PGA Tour. Plutôt incompatible, à première vue ! Et pourtant, il mena de front les deux activités avec un égal succès.

Admis en 2000 à l’Ecole navale, il en sort diplômé en 2004. A la fois en activité sur le USS Gettysburg à Mayport et un des meilleurs joueurs amateurs américains, il participe aux plus grands tournois et passe joueur professionnel en 2006, tout en restant en service actif dans la marine. Il participe à sept tournois PGA cette année-là, puis part en mission dans le golfe persique et en mer de Chine, comme officier de pont sur l’USS Chunghoon. Il mène donc de front ses deux rêves a priori incompatibles. A la fin de son engagement de cinq ans, en 2009, il choisit le golf sans jamais renier son engagement militaire. Plutôt atypique comme trajectoire !

En tout cas, on ne pouvait rêver leader plus emblématique pour ce jour où chaque Américain manifeste à sa manière son patriotisme. Avec un premier tour en 68, puis un second en 63, il est seul leader provisoire à – 9. « Jouer – 7 le jour de l’Independance Day a une signification tout à fait particulière pour moi. », a déclaré le Lieutenant Hurley, soldat américain devenu joueur de golf, ou l’inverse, enfin, l’homme qui est allé au bout de son double rêve..

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :