Portrait : Tommy “Two Gloves” Gainey

Nous proposerons aujourd’hui un portrait d’un golfeur qui a marqué par sa personnalité atypique, décalée, voire extravagante.

Ce golfeur pas comme les autres c’est  Tommy Gainey

Date de naissance : 13 août 1975
Lieu de naissance : Darlington, S.C.
Hobbies: Shooting pool, musique, basketball
Surnom : “Two Gloves” (deux gants)

Assez spécial, lui...Tommy “Two Gloves” Gainey a hérité de ce surnom car il joue avec deux gants noirs et tient son club de golf comme si c’était une batte de baseball. Avant de faire du golf, Gainey faisait en effet du baseball, et il a gardé l’habitude de jouer avec deux gants, remplaçant simplement la batte par des clubs. Et il garde ses gants en permanence pendant sa partie, même quand il putte !

Pour Gainey, l’argent a toujours été un obstacle. Pendant des années, Two Gloves a travaillé à la chaîne dans une usine fabriquant des chauffe eau, puis dans une autre entreprise spécialisée dans la confection de meubles. Il a pu mettre ainsi quelque argent de côté pour s’offrir un parcours de golf de temps en temps. C’est un ami qui lui a avancé 750 dollars pour qu’il puisse participer à son premier tournoi pro. En remportant la compétition, Gainey a empoché 15 000 dollars, et bien sûr il a aussitôt remboursé sa dette. Depuis , Tommy Gainey a enchaîné les victoires jusqu’à se hisser sur le PGA tour et remporter en 2012 le McGladrey Classic.

Parti de rien, il est évidemment très reconnaissant envers ceux qui l’ont soutenu. Pour Gainey, il doit sa victoire PGA à Jim Furik, car c’est lui qui l’a encouragé à ses débuts.

“J’ai joué neuf trous avec Furik, et il m’a simplemnt dit : Tommy tu étais sur le minitour en position de force. Tu arrives ici et tu galères un peu plus, mais ne change surtout pas ton jeu. Continue ton bout de chemin. Tu as le niveau pour être sur ce circuit, et tu as le niveau pour gagner. Garde la tête haute, continue d’essayer et cela arrivera un jour ou l’autre.”

Et c’est arrivé!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :