Image
Golf Zone
A la une

Honda Classic : Russel HENLEY surnage et l’emporte en playoff

C’est finalement Russel HENLEY qui a eu le dernier mot à Palm Beach Gardens, lors du Honda Classic. Une grosse déception pour Rory McIlroy, qui a gaspillé hier ses chances alors qu’il avait viré en tête avant le round final.
Une folle journée, qui a commencé avec l’abandon de Tiger Woods au trou n° 13 en raison de douleurs au dos. Ramené directement à sa voiture, il a affirmé ne pas encore savoir s’il pourrait participer au WGC Cadillac Championship qui débute jeudi.
Le vainqueur du jour, Russell HENLEY, 24 ans signe donc son deuxième succès PGA après le SONY OPEN la saison dernière. C’est à l’issue d’un play-off à quatre joueurs, Henley, Mc Ilroy, Russell Knox et Ryan Palmer, que le premier a mis tout le monde d’accord par un birdie dès le premier trou, sur le par 5 du 18.
Il revenait de loin, mais ses adversaires aussi.  Jusqu’à ce play-off qu’il a superbement joué, tout s’est passé en effet comme si personne ne voulait gagner. Rory perdait son avance en accumulant les erreurs (bogeys au 7, 9, 12, 17 et surtout double au 16 avec une balle dans l’eau). Russel HENLEY n’en profitait guère, puisqu’après deux bogeys (10 et 12) suivis aussitôt de deux birdies (13 et 14), il mettait dans l’eau lui aussi au 16 pour un double bogey.
Tout devait donc se passer entre eux sur le 18. Les deux hommes étaient dans la même partie, et l’enjeu sur ce difficile par 5 était clair. Henley avait le sort du match entre ses clubs s’il réalisait un birdie sur ce dernier trou. Quant à Rory, il lui restait à espérer faire un coup de moins que son adversaire pour survivre, deux coups pour gagner. Grâce à un magistral second coup de bois 3 sur le green, il se met en position d’eagle pour la gagne, sans parvenir à rentrer le putt de 3,5mètres. Mais avec le birdie, il rejoint en play-off son partenaire du jour. Pour le résultat que l’on sait.
Les commentaires de Rory étaient partagés, bien sûr. D’un côté, il regrettait le tournant du 16, qui lui coûte le titre :
« J’étais en train de penser que je devais juste jouer les derniers trous solidement, mais ce coup de fer 6 au 16 m’a vraiment coupé dans mon élan. Rétrospectivement, j’aurais dû jouer un fer 5 tenu au lieu de ce fer 6. » Mais il tenait aussi à évoquer son niveau de jeu retrouvé de trois premiers tours : « Je suis très déçu parce que j’ai encore été en position de gagner et que je ne l’ai pas fait, mais il y a cependant des choses positives à ramener de ce tournoi, et les dernières semaines me mettent dans une bonne direction. »
 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :