RORY leader solide, WOODS qualifié de justesse

Après son -7 d’hier, Rory MCILROY confirme sa bonne forme du moment dans ce second tour du Honda Classic. Avec six birdies et deux bogeys, l’ex-numéro un mondial a rendu une seconde carte de 66 (-4). A -11 au total, il conserve la tête du tournoi avec un coup d’avance sur Brendon DE JONGE.

“Cette année est bien différente de l’année dernière. Je joue bien, j’ai confiance en moi. C’est le second tournoi que je commence en signant une carte de 63. Cela me permet de me placer dès le début du tournoi.”

En deux tours, Rory a réalisé 13 birdies et seulement deux bogeys. La semaine dernière en Arizona, il a travaillé son putting avec le coach Dave Stockton qu’il n’avait pas vu depuis trois mois. Et visiblement, Rory est plus à l’aise sur les greens. Un swing libéré, un putting exceptionnel, on retrouve le Rory d’il y a deux ans sur  les fairways du PGA NATIONAL. C’est à cette époque, il y a deux ans, que Rory avait remporté le HONDA CLASSIC et était devenu numéro 1 mondial pour la première fois de sa carrière. L’histoire peut-elle resservir deux fois les plats?

A propos de numéro 1 mondial, Tiger WOODS s’en sort bien. Avec une seconde carte de 69 (-1), le Tigre gagne 15 places au classement. Il est 66ème, dans le par, et passe le cut de justesse.

Par contre, Phil MICKELSON ne passe pas. C’était la première fois depuis qu’il est passé joueur pro qu’il rejouait au PGA NATIONAL. Malheureusement il n’aura réalisé que quatre birdies en deux tours. Phil n’était pourtant pas mécontent de la façon dont il tapait la balle, et il ne comprenait  pas pourquoi il avait réalisé si peu de birdies. Avec un total de + 1, il a manqué le cut d’un coup.

Parmi les déceptions, il  faut évoquer le cas de STENSON qui semblait invincible il y a quelques mois et qui réalise un début de saison difficile.  Sur ces deux tours, son jeu s’est montré approximatif et le Suédois a terminé à +7. En 36 trous, il n’a réalisé que trois birdies, mais concédé six bogeys et deux doubles…

Voici des nouvelles de quelques joueurs majeurs qualifiés : LEE WESTWOOD 4ème à -7,  Luke DONALD 9ème à -4, Adam SCOTT et Zach JOHNSON 23èmes à -3, Sergio GARCIA 61ème dans le par avec Tiger.

Parmi les joueurs non qualifiés, on trouve donc Phil MICKELSON (+1), Martin KAYMER (+2), Charl SCHWARTZEL (+5) et Henrik STENSON (+7).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :