Image
Golf Zone
A la une

Découvrez le driver Taylor Made SLDR

Ce n’est un secret pour personne. Pour augmenter sa distance, il faut combiner une augmentation de la vitesse de balle, un angle d’attaque plus élevé et un spin faible. Comment concevoir un club qui permettrait au plus grand nombre d’entre nous d’améliorer ces trois points ? C’est le sujet au cœur de la “Guerre des drivers”.

Dans le cas du SLDR, Taylor Made a choisi d’abaisser le centre de gravité sur la face de club pour augmenter la vitesse de la balle. L’équipementier a aussi avancé le centre de gravité pour réduire le spin.

Après avoir découvert que la plupart des joueurs réduisaient leur spin en augmentant leur loft (jusqu’à 2 ou 3°), ils ont décidé de faire un loft plus ajustable que la plupart des autres drivers.

Deux fonctionnalités sont ajustables sur le driver SLDR. Le premier est l’homonyme du club. Le poids  SLDR pèse 20 grammes. De couleur bleue, il est placé sur l’arrière du club et est positionnable dans 21 positions différentes, ce qui permet aux joueurs un plus large choix de réglages selon l’effet qu’ils veulent donner à la balle, en fade ou en draw.

La seconde fonctionnalité ajustable est le loft du club, cela n’est pas nouveau chez Taylor Made, et l’on  trouve ce système dans des versions précédentes. Il suffira de dévisser la vis, ajuster le shaft à votre convenance et de fixer à nouveau la vis. Il y a au total 12 positions possibles entre -1.5 et +1.5. Le driver SLDR a trois options de lofts différents : 9,5, 10.5° et HL.

Au niveau du design, rien à dire, ce driver est vraiment beau.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :