Image
Golf Zone
A la une

Jiyai Shin remporte le British Open, avec 9 coups d'avance

La coréenne Jiyai Shin venait de remporter il y à 7 jours le Kingsmill Championship sur le PGA Tour, dimanche elle s’impose avec pas moins de 9 coups d’avance au Royal Liverpool pour remporter son 2ème British Open.

Dans des conditions météorologiques misérables, Jiyai Shin est parvenue à éviter les erreurs et remporte le Women’s British Open avec une avance record de neuf coups.

Avec les deux derniers tours  joués dimanche, Shin avait une avance de trois coups après avoir rendu une carte de 71 dans la matinée. Elle est ensuite restée calme alors que les vents forts et les fortes averses empêchaient ses adversaires de scorer. Dans l’après-midi, elle termine par un 73 et un score final de 279.

C’était son deuxième British Open en cinq ans, après avoir gagné à Sunningdale en 2008.

Ce fut une longue journée très, très difficile“, a déclaré Shin. “Mais j’ai gardé ma concentration sur chaque coup, et quand j’ai rentré le putt gagnant, c’était super.
Quand j’ai gagné à Sunningdale, c’était un parcours totalement différent, bien sûr, mais je pense maintenant que j’ai le swing swing et le tempo qui conviennent pour les links. ”

Cette énorme avance était à l’opposé de sa victoire de la semaine dernière, quand elle a survécu à Paula Creamer au Kingsmill dans le plus long play-off de l’histoire du LPGA. Ce n’est que lundi que Shin remportait le 9eme trou de prolongation. Les deux joueuses ayant dù retarder leur départ pur l’Angleterre.

Cette fois-ci, elle est la seule joueuse à terminer en dessous du par, sa compatriote  Inbee Park terminant 2ème, dans le par avec un 288.

Karrie Webb, de la Nouvelle-Zélande s’était mise en lice avec un 68 dans la matinée, mais a terminé avec un 82 pour finir à égalité pour la cinquième place, à 12 coups de Shin.

Le jeu a été abandonné vendredi en raison du mauvais temps, et les deux derniers tours joués dimanche.

Le jeu a été suspendu pendant environ huit minutes lors de la quatrième manche alors que la pluie et le vent ont bombardé le parcours, mais les organisateurs ont décidé de laisser jouer.

Shin a débuté son dernier tour avec un triple bogey au premier trou, mais elle est revenue avec des birdies au 6 et au 7 avant de lâcher un autre point au 8.

Elle a réalisé trois autres birdies avec deux bogeys, en gardant le contrôle de son jeu, alors que le jeu de Webb, trois fois championne du British Open, se décomposait

Paula Creamer et l’adolescente Lexi Thompson étaient les deux seules joueuses à jouer sous le par dans l’après-midi.

Des 6 françaises inscrites, seule Karine Icher est parvenue à passer le cut, terminant à la 33ème avec un score de +12.

L’amateur Lydia Ko termine à la 17ème place, à +9.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :